MotoGP : Aleix Espargaró pourrait passer de la moto au vélo

par | 6 décembre 2021

Aleix Espargaró est entré, comme ses collègues, dans la trêve hivernale roborative, mais il est aussi entré dans une profonde réflexion sur les deux prochaines années à venir. Le pilote de 32 ans, qui est impliqué dans le projet Aprilia depuis six saisons, se sait plus proche de la fin que du début de sa carrière. En 2022, il lui faudra faire un pas décisif vers le sommet pour se déterminer comme un prétendant au titre. A défaut, il pourrait échanger son guidon pour une autre selle, voire un fauteuil dans le box du constructeur de Noale…

Aleix Espargaró s’interroge sur ce que sera son avenir d’ici les deux prochaines années. Sur le site Todocircuito, il se déclare ouvert pour arpenter d’autres horizons que ceux d’un pilote de Grand Prix. Il déclare même qu’il n’est pas plus fermé à une reconversion dans un milieu où l’on y évolue aussi avec un guidon, un cadre et une selle. Mais sans moteur…

L’Espagnol commente ainsi : « l’année prochaine, c’est ma dernière année de contrat avec Aprilia. On verra comment cela se passe lors des premières courses de la saison 2022 saison. Ensuite, je déciderai si je cours plus ou si j’accepte un autre rôle dans l’équipe, ou si je décide d’accepter quelque chose dans le monde du cyclisme ». Une dernière mention qui surprend, mais l’Espagnol précise : « je vieillis, mais pour un sport comme le cyclisme, je pense que j’ai encore le temps ».

Cependant, il envisage de tenir encore un ou peut-être deux ans au sommet de la compétition : « je ne l’ai pas envisagé cette année parce que je pense que cette année j’ai été rapide et compétitif, et j’étais très, très concentré sur le MotoGP, mais je vais avoir beaucoup de temps cet hiver pour y réfléchir et analyser mon avenir.  Je sens que je suis motivé et je sens que physiquement et mentalement je suis assez fort pour courir au moins un ou deux ans de plus. Je dois encore décider si je veux signer une autre année, je dirai, par exemple, 2023, ou peut-être 2023 et 2024 ».

Aleix Espargaró

Aleix Espargaró : “c’est aussi important de voir l’idée qu’a Aprilia de voir s’ils veulent un pilote plus jeune

Aleix Espargaró soulève ainsi l’option d’un bail annuel, celui-là même qui a été imposé à Petrucci chez KTM et à Miller chez Ducati. Mais dans le cas d’Aleix, c’est une demande : « c’est aussi important de voir l’idée qu’a Aprilia. Je n’ai pas beaucoup parlé de l’avenir avec eux car je sais qu’ils ont été très, très occupés avec la nouvelle équipe et qu’ils ont beaucoup de travail à faire. Mais nous aurons le temps durant l’hiver d’en parler, de voir leurs idées, leurs souhaits et voir s’ils veulent un pilote plus jeune ».

Aleix Espargaró rappelle ainsi qu’Aprilia courra sous ses propres couleurs à compter de 2022, et non plus sous l’auvent Gresini. Il a donc fallu à Massimo Rivola s’organiser en conséquence. Reste que ce qui décidera surtout de la suite, c’est le potentiel qu’affichera effectivement la RS-GP : « Aprilia fait un gros effort, investissant beaucoup dans la nouvelle équipe. Il y aura plein de nouveautés. C’est excitant, j’ai hâte ».

Cependant… « Mais vraiment, ces choses arrivent trop tard pour moi. Cela a été un plaisir de faire partie de la famille Gresini, mais Aprilia est Aprilia. C’est une grande marque et nous méritons d’être une usine complète, d’avoir une bonne équipe, une structure solide ». On se souviendra que la fin de saison n’était pas celle qui était attendue par l’Espagnol, avec des résultats moins bons par rapport au début de saison. À Jerez, Aleix Espargaró avait déclaré qu’il se serait attendu à plus d’améliorations.

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing MotoGP