C’est la veillée d’armes pour ce Grand Prix d’Allemagne et l’officiel Ducati Bagnaia affûte d’autant plus les siennes que la réussite semble l’ignorer depuis son Grand Prix d’Italie au Mugello. De second au championnat, il a glissé quatrième, voyant non seulement son retard sur le leader Quartararo se creuser mais constatant aussi un équipier prenant l’initiative de la chasse dans le box rouge. Ceci sans compter sur un Johann Zarco, pilote satellite chez Pramac, qui mène la poursuite pour la marque. Il ne faudra pas se louper sur le Sachsenring, l’Italien le sait bien…

C’est une vraie pression mise sur les épaules de Pecco Bagnaia puisque, dans le même temps, le tracé teuton n’est pas considéré comme spécialement adapté à la puissante Desmosedici. « Nous en sommes à la huitième manche de la saison et à l’avant-dernière course avant la trêve estivale » rappelle le Champion du Monde Moto2 2019. « C’est un moment très important pour le championnat et il sera essentiel de pouvoir obtenir un bon résultat ce week-end ».

« Le Sachsenring n’est certainement pas l’un des circuits les plus adaptés aux caractéristiques de notre moto, mais je suis convaincu que nous pouvons bien faire cette année » dit-il. « Comme toujours, il sera important d’être compétitif dès le début du week-end. J’ai hâte de reprendre le travail avec mon équipe ».

Bagnaia Allemagne

Bagnaia et Ducati n’ont pas des bonnes stats au Sachsenring

Bagnaia est monté une fois sur le podium au Sachsenring, en terminant troisième de la course Moto2 en 2017. En 2018, il s’est élancé de la troisième place sur la grille de départ, ce qui constitue son seul départ en première ligne au Grand Prix d’Allemagne jusqu’à présent. En 2019, Bagnaia a couru au Sachsenring pour la première fois sur une MotoGP. Il a manqué la FP2 après avoir chuté en FP1. Il s’est élancé de la 17e place sur la grille de départ, a fait une sortie au virage 1 pendant la course et a terminé à la 17e place…

Pas de quoi pavoiser donc, mais côté Ducati, on ne jubile pas plus.  La seule victoire MotoGP de Ducati au Sachsenring remonte à l’ère Casey Stoner en 2008 depuis la pole position. Ducati a eu quatre autres podiums sur ce circuit avec Troy Bayliss qui était troisième en 2003, Loris Capirossi deuxième en 2007, Casey Stoner troisième en 2010 et Andrea Dovizioso troisième en 2016. Si la GP21 se montrait à son avantage ce week-end, ce serait un vrai renversement…



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team