Il n’y aura eu aucun signe d’encouragement ou prémices d’embellie pour Johann Zarco avant d’en finir avec cette première partie de saison chez KTM dans un Grand Prix d’Allemagne qui a tourné court. La course au Sachsenring n’aura en effet duré que deux tours avant une chute au virage 3. La pause estivale est plus que la bienvenue pour le tricolore qui était, en plus, sujet à un refroidissement…

Qualifié 19e, Johann Zarco était tout de même remonté 15e avant de perdre le contrôle de sa RC16. Un accident dont a aussi été victime un autre pilote sur KTM, en l’occurrence Miguel Oliveira. La voix éteinte par un refroidissement, le double Champion du Monde Moto2 a ainsi commenté sa courte prestation : « le départ a été plutôt bon. Mais la moto glissait beaucoup. J’avais espéré que les conditions plus fraîches pourraient m’apporter un peu plus de régularité dans la course. J’ai essayé de ne pas commettre d’erreur. Peut-être que c’était juste trop d’inclinaison au virage 3. Je ne sais pas, mais j’ai plié la roue avant. Je pense que Oliveira a fait la même chose un tour plus tôt. C’était probablement la limite ».

Cela étant dit, Johann Zarco reconnaît que sa situation est telle chez KTM que ce n’est pas cet abandon qui va changer grand-chose à son sort : « dommage, car j’étais déjà dans les points, c’était le but. Je pense que j’aurais pu suivre ce rythme pendant toute la course. Avec tout ce que je vis en ce moment, une bonne ou une mauvaise course avant les vacances d’été n’est pas un grand drame. Je sais exactement ce que je vais faire pendant la pause et j’ai définitivement la motivation pour revenir à Brno en forme ».

Certains pilotes se sont plaints du fait que la piste était extrêmement glissante après la pluie. Zarco confirme : « au début de la course, il n’était pas possible de contrôler la moto sur les freins. Notre situation après la mi-course aurait peut-être été meilleure, mais je ne suis pas allé aussi loin. Je ne pouvais pas contrôler le glissement de la roue avant ».

Zarco admet : « j’ai pu penser à beaucoup de choses ces sept derniers mois. Mais la pause estivale sera le moment de me pousser vers de nouveaux sommets et de devenir plus fort. Même si je ne peux pas rouler plus vite, je veux devenir plus fort en tant que personne et contrôler la situation beaucoup mieux ».

Le Français n’a marqué que 16 points lors des neuf premières courses de la saison 2019, il est à la 17e place au classement général provisoire du championnat. Son coéquipier Pol Espargaró, a terminé à la douzième place ce Grand Prix d’Allemagne.

MotoGP Allemagne Sachsenring J3 : classement

1 93 Marc MÁRQUEZ Honda 41’08.276
2 12 Maverick VIÑALES Yamaha +4.587
3 35 Cal CRUTCHLOW Honda +7.741
4 9 Danilo PETRUCCI Ducati +16.577
5 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati +16.669
6 43 Jack MILLER Ducati +16.836
7 36 Joan MIR Suzuki +17.156
8 46 Valentino ROSSI Yamaha +19.110
9 21 Franco MORBIDELLI Yamaha +20.634
10 6 Stefan BRADL Honda +22.708
11 53 Tito RABAT Ducati +26.345
12 44 Pol ESPARGARÓ KTM +26.574
13 29 Andrea IANNONE Aprilia +32.753
14 30 Takaaki NAKAGAMI Honda +32.925
15 17 Karel ABRAHAM Ducati +37.934
16 55 Hafizh SYAHRIN KTM +41.615
17 63 Francesco BAGNAIA Ducati +56.189
18 88 Miguel OLIVEIRA KTM +57.377
Not Classified
41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia 2 Laps
42 Álex RINS Suzuki 12 Laps
5 Johann ZARCO KTM 28 Laps
20 Fabio QUARTARARO Yamaha 29 Laps


Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP