Andrea Dovizioso est entré dans ce qu’il appelle son année sabbatique. Ce qui veut dire qu’il est tout sauf un retraité. Il ne considère pas qu’il a raccroché son casque, mais qu’il l’a juste mis de côté, encore bien en vue pour être repris dès un signal positif. Ce dernier serait une implication dans un projet qui le séduirait. En attendant, il fait du motocross et même des essais pour la presse spécialisée en ce domaine. Et il sait bien aussi qu’il a 34 ans, à un moment où une nouvelle génération s’affirme …

Andrea Dovizioso s’est mis en réserve d’un MotoGP qui peut l’appeler à tout moment assure-t-il. Mais le triple vice-champion du monde qui a roulé pendant huit saisons au sein d’une équipe Ducati avec laquelle il règle ses comptes en ciblant son cadre le plus haut placé, Gigi Dall’Igna, n’est pas dupe. Il a bien conscience que le temps passe et qu’il file très vite dans une catégorie à la mémoire de poisson rouge.

Dans un entretien relayé par Speedweek, l’Italien fait ainsi cet aveu : « nous sommes dans un changement de génération. Depuis plusieurs années il y a un certain nombre de talents qui déterminent le championnat. Ils étaient toujours les mêmes, mais maintenant cela change parce qu’ils vieillissent. Il y a ceux qui se sont retirés et ceux qui sont un peu trop vieux. Les règlements et les pneus changent et cela peut avoir un impact énorme sur tout. Sans ces changements, les mêmes pilotes auraient peut-être toujours été en tête ».

Andrea Dovizioso : « je suis déçu car je suis compétitif »

Il ne se cite pas, mais on le devine dans ses propos qui font encore référence à ce changement de pneu qu’il a tant vilipendé durant toute la saison passée. « D’un autre côté, je suis bien sûr déçu parce que je me sens particulièrement compétitif » précise-t-il au sujet de sa situation qu’il a tout de même provoquée en rompant ses négociations avec Ducati en plein Grand Prix d’Autriche… Qu’il a ensuite remporté.

Mais Dovi insiste : « si j’avais la chance de piloter pour certaines équipes, je pense que je pourrais me battre pour le championnat comme je l’ai fait les années précédentes. Mais c’est comme ça que ça marche dans le sport moto, tout n’est pas entre mes mains et tout peut arriver ». Y compris le meilleur avec un rappel qui pourrait venir de Honda, toujours préoccupé par l’état de santé de Marc Marquez : « je ne veux rien dire à ce sujet. Je veux voir ce qu’ils m’offrent. S’ils le font. J’ai mes idées » termine Dovizioso, toujours convaincu qu’il a la main.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Andrea Dovizioso (@andreadovizioso)

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team