Miguel Oliveira est à présent le leader désigné des troupes KTM depuis que Pol Espargaró est parti chez Honda. Un statut légitime car basé sur un palmarès qui lui donne deux victoires avec la RC16, conquises l’an passé, c’est-à-dire une de plus que son équipier dans le team officiel Brad Binder. Au passage, avec la recrue Petrucci chez Tech3, la firme autrichienne présente un groupe de pilotes solide puisque l’Italien a vaincu à deux occasions sur la Ducati. Des talents qui seront bien utiles. Le Portugais signale en effet que si la RC16 est rapide, trouver sa bonne mise au point demande du travail …

Miguel Oliveira le dit : piloter une KTM de dernière génération donne des possibilités de bons résultats. Mais avant d’en arriver là, il faut se pencher sur son cas lors des essais. Sur Motorsport-total, le Portugais signale ainsi : « cela prend certainement plus de temps pour en tirer le meilleur, car nous devons d’abord trouver une base avec la moto ».

Il faut donc ne pas perdre un seul tour. Cependant, avec une saison 2020 offrant des possibilités de coup double sur le même tracé et dans une période où KTM bénéficiait encore des points de concession au règlement, la mission était moins compliquée. Qu’en sera-t-il cette année où KTM devra se conformer à des tests réduits tandis que, pour le moment, le calendrier propose à nouveau une tournée à travers le monde avec un seul rendez-vous sur un site ?

« Je ne pense pas que cela ait quoi que ce soit à voir avec les tests », rassure le pilote né en 1995 et à la carrière carrière étroitement liée à KTM. « Nous étions sur des pistes comme Misano, où nous avons beaucoup testé et où il n’était pas si clair que c’était la seule raison pour laquelle nous avions un avantage ».

Oliveira est plus que confiant sur le potentiel de la KTM

Miguel Oliveira a célébré deux victoires avec KTM lors de la saison MotoGP 2020 : à Spielberg 2 et lors de sa course à domicile au Portugal. En dehors de cela, le Portugais s’est classé six fois dans le top 6 en 14 courses de la saison, et il a fini à la neuvième place le championnat. « Je pense que notre moto a beaucoup de potentiel et que nous pouvons obtenir des résultats nettement meilleurs avec le même package. Nous avons juste besoin d’un peu plus de temps pour développer pleinement ce potentiel. L’expérience de course sur différentes pistes nous aidera à franchir cette étape aller de l’avant ».

On notera que le Portugais parle de course et non pas des tests qui sont certes une bonne chose mais… « Ce ne sont que des tests. Vous n’avez pas autant de pilotes sur la piste avec lesquels vous pouvez vous comparer directement, et pas non plus les mêmes conditions », explique le pilote de la marque autrichienne.

« Les tests sont bons, mais cela ne vous donne pas ce petit plus qu’un week-end de course vous apporte en termes de performances » termine Oliveira. De nombreuses pistes manquaient au calendrier des courses 2020, et elles devraient réapparaître en 2021. Pour le meilleur ou le pire pour KTM ?

Oliveira le dit, pour trouver la bonne mise au point de la KTM, il faut parfois tirer la langue ... P



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP