Gigi Dall’Igna règne en maître dans un box Ducati où il a posé une chappe de plomb d’où aucun son contradictoire à ses décisions ne doit s’échapper. C’est peu ou prou ainsi qu’Andrea Dovisioso a présenté son désormais ancien patron. Dans son année sabbatique, l’ancien pilote de la Desmosedici est libre de s’exprimer et il ne se prive plus de détailler par le menu ses huit ans en combinaison rouge. Des propos qui sont évidemment arrivés aux oreilles du directeur général qui a décidé de sortir de son rôle de taiseux pour donner le change …

Andrea Dovizioso n’a rien contre Ducati mais il ne partira pas en vacances avec Gigi. Dall’igna s’entend, soit le directeur général de Ducati Corse qui en a pris pour son grade depuis que son ancien pilote a été rendu à la vie civile. Une charge qui a fini par pousser hors de sa réserve celui que Johann Zarco surnomme affectueusement « barbichette ».

Dans un entretien à Sky Sport, il répond ainsi à son compatriote : « nous avons évalué l’interview de Dovizioso » commence-t-il : « c’était une très longue relation, la plus longue de l’histoire de Ducati, mais je ne pense pas que les médias soient le bon endroit pour en parler. Nous avons tous les deux fait de notre mieux pour ramener le meilleur résultat possible ».

Il ajoute : « les histoires se terminent chez les professionnels. Je suis désolé quand un pilote fait de telles critiques, j’ai beaucoup de collaborateurs pour arriver à prendre certaines décisions. Andrea était un collaborateur important, mais les histoires sont destinées à se terminer et c’est ainsi ».

Dall’Igna parle de 2021

Ce chapitre refermé, Gigi Dall’Igna se tourne vers 2021 et une saison que son collaborateur Davide Tardozzi a déjà dépeint comme une période de transition vers 2022… « Ce sera une saison particulière, elle vient après 2020, une année difficile » reconnait le patron. « C’est une année avec de nombreuses limitations techniques, le moteur sera gelé et affecte également le châssis. Nous y avons mis beaucoup d’imagination et j’espère que dans la partie aérodynamique il y aura de nouveaux développements. Nous avons concentré nos efforts là où c’était possible : nous avons un jeton disponible et nous le ferons en aérodynamique ».

On attend donc de voir à quoi ressemblera cette GP21 destinée à défier encore un peu plus Éole. Il y aura aussi chez Ducati de nouveaux pilotes : « Miller et Bagnaia peuvent jouer le championnat » assure Gigi sur son nouveau duo en rouge. « Miller a eu une finale 2020 pleine de progrès, il a fait des courses fantastiques et s’il a toujours cette forme, il sera parmi les prétendants à remporter le titre. Mais Bagnaia a également fait de grandes choses dans de nombreuses course ».

« J’espère avoir deux bons points pour jouer le Championnat du Monde. Pecco doit travailler sur la continuité, surtout sur certaines pistes il doit tirer le meilleur parti des pneus. En un an, il a fait un bond de qualité incroyable, s’il grandit à nouveau ce sera un prétendant » complète Dall’Igna qui, en revanche, s’inquiète pour ses trois rookies depuis qu’il est maintenant officiel qu’ils ne pourront pas s’aguerrir à Sepang : « pour leurs premiers Grands Prix, ce sera comme des tests » précise-t-il.

Dall'Igna a trouvé les propos de Dovizioso déplacés …



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team