Andrea Iannone est suspendu pendant quatre ans à cause d’un contrôle antidopage positif suivi d’une procédure qui l’a plus enfoncé que sorti d’affaire. Le coup de grâce pour Joe le Maniac contraint de se tenir éloigné des circuits dans ce qui est une éternité à l’échelle du temps des Grands Prix ? Que nenni. L’Italien dit qu’il s’est construit une philosophie dans cette épreuve et jure qu’on le reverra MotoGP …

Andrea Iannone parle de lui-même sur Instagram, un soliloque oscillant entre philosophie de vie et projets futurs. Et des projets, il en a, y compris en MotoGP, ce qui peut sembler extraordinaire au vu de sa situation de banni depuis l’épilogue de son affaire judiciaire longue et douloureuse. Une épreuve dont il est sorti marqué et apparemment différent : « je suis serein » écrit-il sur Instagram. “Quiconque a la conscience tranquille peut se sentir en colère et même démoralisé mais ne doit jamais perdre la sérénité. J’avoue avoir vécu un moment de tristesse absolue mais cela m’a aidé à trouver la force qui m’a permis de transformer le garçon qui aimait la vitesse de Vasto en pilote professionnel ».

Andrea Iannone : « je n’ai pas abandonné le MotoGP »

Andrea Iannone, dans cette sortie, assume aussi son irrévérence qui a façonné l’homme qui, dit-il, ne peut se révéler dans le compromis permanent. Il aborde aussi ce qui rythme sa vie privée qu’il aime rendre public, soit ses conquêtes. Et figurez-vous que ce qu’il recherche par-dessus tout chez une femme, c’est la sensibilité.

Mais ce qui nous intéresse, c’est cette conviction : « je n’ai pas abandonné le MotoGP » a écrit le pilote des Abruzzes. « Le moment venu, j’en parlerai ». Voilà qui attire pour le moins la curiosité puisque Joe le Maniac ne peut plus être pilote pendant quatre ans. On l’imagine donc œuvrant en coulisse pour une équipe ou un pilote, son frère étant déjà proche de Romano Fenati. C’est sûr qu’avec Andrea Iannone en leader d’un projet, il y aurait de l’ambiance.

Andrea Iannone veut toujours carburer au MotoGP ...



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone