Brad Binder ne s’y attendait pas, mais son accession au MotoGP a eu des conséquences sur sa santé. C’est une étonnante révélation que fait celui qui a débuté l’an dernier dans la catégorie majeure des Grands Prix, par le biais de KTM. Une promotion qu’il a honorée en devenant le premier Sud-Africain depuis des lustres à concrétiser parmi l’élite, et après sa troisième course seulement à ce niveau. Mais tout ça a apparemment un prix …

Brad Binder a changé de vie depuis qu’il est arrivé en MotoGP. L’officiel KTM a découvert de nouvelles contraintes, à la fois sur la piste avec une RC16 de 270 ch, et dans les coulisses où il doit s’astreindre à des représentations et autres interventions médiatisées. Une pression qui a eu son effet sur son état physique.

Le Sud-Africain explique ainsi sur Motorsport-total : « la première chose que je subis après une course est un très gros mal de tête », admet Binder. « Dès que le stress diminue et que vous vous détendez, j’ai de graves maux de tête. Je dors généralement très bien la nuit d’après ».

Brad Binder : « j’ai maintenant beaucoup plus de sollicitations »

Mais ce ne sont pas seulement les conséquences physiques qui rappellent à Binder qu’il est maintenant un pilote de MotoGP. Au cours des années en Moto2 et Moto3, il a eu beaucoup moins de stress dans le paddock et a pu utiliser le temps plus intensément pour se concentrer sur lui-même et rencontrer son frère Darryn.

Un temps révolu : « après les courses, j’ai maintenant beaucoup plus d’engagements médiatiques. C’était différent les années précédentes. A cette époque-là, une fois la ligne d’arrivée franchie j’étais déjà dans la voiture sur le chemin de l’aéroport », se souvient-il. « Maintenant, je sais que je n’ai pas fini une fois que j’ai passé le drapeau à damier ». Cependant, il rassure tout de même : « à part le très gros mal de tête, il n’y a aucun problème ». Brad Binder fera équipe en 2021 avec une vielle connaissance. Miguel Oliveira. Le Portugais compte une victoire de plus que lui en MotoGP comme sur la KTM, soit deux .

Brad Binder n'a pas pris la grosse tête mais ressent des maux depuis qu'il est en MotoGP ...



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP