Loin des projecteurs se déroule un match qui, à défaut d’être glorieux, s’avère aussi sympathique que symbolique…

D’un côté, Valentino Rossi, 42 ans, qui effectue sa dernière saison en MotoGP, sous les couleurs Petronas Yamaha SRT. Le nonuple champion du monde tirera sa révérence à la fin de l’année, et, d’ici là, essaie de prendre du plaisir en piste, ce qui n’est pas toujours facile ces derniers temps…

De l’autre côté, Luca Marini, 24 ans, découvre cette année le monde dans lequel son demi-frère évolue depuis 22 ans, celui de la catégorie reine des Grands Prix moto, au guidon d’une Ducati GP19 de l’équipe Sky VR46 Avintia.

Les deux frères ont donc cette seule saison 2021 pour effectuer une sorte de passage de relais, à défaut d’une passation de pouvoir. Et ils ne s’en privent pas ! Depuis le début de l’année, ils se tirent la bourre au classement du championnat du monde, dans le genre ” un coup à toi, un coup à moi “.

Valentino Rossi a ouvert les hostilités au Qatar mais s’est fait égaliser au Portugal avant une première égalité parfaite en France. Le Docteur a ensuite repris le commandement de cette compétition familiale au Mugello avant de voir revenir son frère à une stricte égalité lors du dernier Grand Prix à Silverstone, avec 28 points chacun. Luca Marini est en effet de plus en plus souvent dans le groupe en lutte pour les points, à la limite du Top10 et de l’accès direct à la Q2.

 

 

Cette course dans la course connaîtra donc ce weekend une nouvelle manche en Aragón, un circuit sur lequel le benjamin de la famille ne s’attend toutefois pas à avoir la partie facile…

Luca Marini : « Aragón est un circuit très spécial, mais ce n’est pas l’un de mes préférés sur le calendrier. L’année dernière, les Ducati ont eu du mal ici, donc, au moins sur le papier, je m’attends à un Grand Prix compliqué, même si beaucoup de choses ont changé en 2021. Tout dépendra de la température que nous trouverons et des pneus qu’ils nous apporteront. Nous devrons nous adapter du mieux que nous pouvons et rapidement : le but, comme toujours, est de rester aussi près que possible des autres Ducati et de récolter le plus de points possible. »

Ruben Xaus : « Aragón est presque une course à domicile pour une partie de l’équipe, étant donné la proximité d’Andorre. Ce sera une motivation supplémentaire pour tout le monde de bien faire. Le circuit comporte deux longues lignes droites où toute la puissance de la Ducati peut être exploitée. Il faut travailler sur les détails pour que la moto tourne au mieux dans certaines sections du circuit, mais dans l’ensemble nous pouvons penser à rester dans le sillage des gars les plus forts. Luca est clairement en train de progresser, l’amélioration est constante et il a de plus en plus confiance en lui. Il peut être très rapide, s’amuser et donner le meilleur de lui-même pour récolter le plus possible. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing, SKY Racing Team VR46