Cela faisait déjà depuis un petit moment qu’Enea Bastianini tournait autour d’un excellent résultat en Grand Prix dans ce qui est pour lui une toute première saison en MotoGP. Et il est arrivé dans ce rendez-vous d’Aragon où il est d’abord entré directement en Q2 avant de livrer une partition solide qui l’a installée à la sixième place finale. Devant le leader du championnat Quartararo s’il vous plait…

Enea Bastianini a connu des déboires dans cette première année en MotoGP, il a aussi vécu des déceptions et enfin, en Aragon, est arrivée la satisfaction. Sixième sous le drapeau à damier de ce treizième rendez-vous de l’année, il est revenu aux stands après la course avec le drapeau national italien et a été accueilli comme un vainqueur par son équipe Avintia. En se retournant, il a pu voir qu’il devançait sur la ligne d’arrivée Fabio Quartararo et Jorge Martin. Last but not least, il s’était offert le scalp de Brad Binder dans le dernier tour.

« Que puis-je dire, c’était un Grand Prix magnifique », se réjouit « Bestia ». « Je me suis amusé à chaque séance et j’ai eu un bon feeling dès le vendredi. Je me suis tout de suite senti chez moi et je savais donc que nous pouvions emporter quelque chose de bien avec nous aujourd’hui, après notre première participation en Q2 et notre neuvième place sur la grille ».

« Je n’ai pas pris un très bon départ, mais j’ai trouvé mon rythme et j’ai avancé. C’est dommage d’avoir été un peu retardé à cause du combat contre Fabio Quartararo et Nakagami, sinon, je pense que j’aurais pu rattraper Miller. Mais je ne pense pas à ça, c’était une course incroyable », s’est enthousiasmé le rookie. « Nous avons fait un excellent travail ce week-end, et cela nous donne également beaucoup de confiance en Misano. Un tel résultat est un boost de motivation ! ».

Enea Bastianini

Enea Bastianini est impatient d’aller à Misano

Le champion du monde Moto2 de l’année dernière veut maintenant s’appuyer sur cette dynamique. « Nous voulons continuer là-bas, mais bien sûr, nous savons aussi que ce ne sera pas facile d’être là à chaque course. Nous n’avons pas encore le package pour cela. Mais ce week-end j’avais une excellente moto. Les gars en ont tiré le maximum et m’ont donné la meilleure moto possible », a souligné le pilote d’Avintia Esponsorama à propos de sa Ducati Desmosedici GP19. « J’ai également été capable de gérer les pneus en douceur ».

« Nous nous améliorons course après course, je connais de mieux en mieux le MotoGP et je commence petit à petit à comprendre comment fonctionne la catégorie. Je pense que nous allons encore nous amuser », a ajouté Bastianini, qui disputera une course à domicile dans une semaine, avec un grand sourire. « Misano est une course que j’aime, mais c’est aussi une piste très spéciale où il est très important d’avoir les bons réglages et d’être capable de gérer le pneu. Mais je ne veux pas encore y penser, maintenant nous profitons de la sixième place. » Rendez-vous dès le week-end prochain.

Enea Bastianini était d'humeur festive

MotoGP Aragon J3 : classement

Aragon

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing