En se postant au Mans pour entamer son Grand Prix de France en pole position, Fabio Quartararo avait sans doute en tête l’idée de faire le break au championnat. Dovizioso s’élançait en effet sixième et, surtout, son dauphin au général Joan Mir était seulement 14ème sur la grille de départ. Mais la pluie est soudainement arrivée, bouleversant tous les plans. Au bilan, le Français, neuvième, a tout juste fini devant l’officiel Suzuki et son homologue de chez Ducati a terminé quatrième. Il reste tout de même en tête du championnat, pour dix points. Ce qui reste court, au contraire de la ligne droite d’Aragon qui sera longue pour sa Yamaha…

Fabio Quartararo arrive en Aragon, qui accueillera non seulement la dixième manche de cette folle saison, mais aussi la onzième, en tête du classement général. Mais c’est un leader fragile. Il compte en effet 115 points, soit 10 de plus que Joan Mir, tandis que Dovizioso et Viñales sont respectivement à 18 et 19 longueurs. Pour rappel, en 2019, à ce stade de la compétition, le top 3 après neuf Grands Prix se composait de Marc Márquez 185 points, Dovizioso 127, Petrucci 121…

Aragon est par ailleurs composé d’une longue ligne droite, le genre d’élément qui est un obstacle pour une Yamaha faiblarde en vitesse de pointe. Alors, Fabio Quartararo va-t-il regretter le mauvais temps du Mans ? Le tricolore aborde l’échéance avec, en fait, un tout autre état d’esprit : « nous sommes en bonne position », souligne même le pilote Petronas Yamaha.

« Une piste peut-être difficile, mais nous avons la motivation »

« Nous n’avons pas vraiment à changer quoi que ce soit sur la moto. C’est une piste qui pourrait être un peu difficile pour nous, mais nous avons la motivation supplémentaire pour nous battre pour un très bon résultat. ”

Il y a déjà eu sept vainqueurs différents lors de la saison MotoGP 2020 et «El Diablo» est le seul à être monté plus d’une fois sur la plus haute marche du podium. Le Français de 21 ans ajoute : « nous nous battons pour le titre mondial et avons réussi à étendre notre avance dans des conditions difficiles. Je pense que nous pouvons très bien faire encore ce week-end ».

Le triple vainqueur de la saison termine : « il s’agit de profiter du retour sur la moto. Ensuite, nous verrons comment nous pouvons faire de ce week-end un Grand Grand Prix pour nous-mêmes. Et bien sûr, nous devons également voir quelles conditions nous trouverons ». Elles ne devraient pas être pires que dans la Sarthe…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team