MotoGP, Argentine, Álex Rins (Suzuki) : « Le point fort de notre moto est sa vitesse de passage en courbe »

par | 28 mars 2019

Cinquième du Championnat du Monde l’an dernier, Alex Rins ne cache pas son intention d’améliorer cette position cette année. 2019 a très bien commencé pour le Barcelonais avec une brillante quatrième place lors du premier Grand Prix au Qatar, à 0.457 seulement du vainqueur Andrea Dovizioso et à 0.137 de la troisième marche du podium qui revenait finalement à Cal Crutchlow.

Rins est prêt pour l’Argentine. C’est à Termas de Rio Hondo que le pilote Suzuki a remporté son premier podium dans la catégorie reine en finissant troisième en 2018 en MotoGP derrière Cal Crutchlow et Johann Zarco. Il était monté sur la deuxième marche en 2015 en Moto2 derrière Johann Zarco.

Álex est sur une bonne série actuellement, ayant terminé dans les six premiers lors des huit dernières courses, avec trois podiums au Japon, en Malaisie et à Valence.

« J’aime mettre mon casque, rouler vite et me faire plaisir, explique Álex. Mais pour gagner des courses et être compétitif, il est important d’essayer beaucoup de choses. Je me suis amélioré parce qu’auparavant je n’aimais pas les séances de test. Mais je comprends que c’est indispensable pour gagner.

« J’ai appris beaucoup de choses, comme par exemple comment rouler plus vite lors d’un tour de qualification. Parce que si vous partez de la première ou de la deuxième ligne, au pire de la troisième, et que vous avez un bon rythme, la course est plus facile.

« Nous travaillons beaucoup pour gagner. L’année dernière, j’ai terminé de nombreuses fois deuxième ou troisième, mais on a toujours manqué la première place. J’aimerais gagner des courses en 2019 et pourquoi pas être aussi constant que l’an dernier.

« Le point fort de notre moto est sa vitesse de passage en courbe. L’accélération est désormais meilleure. Le point faible, je le garderai pour moi.

« Le niveau en MotoGP est de plus en plus élevé. On en est arrivé à un point où il y a beaucoup de pilotes rapides, avec une grande expérience, qui peuvent gagner une course. Cette année est pour cette raison très intéressante.

« Nos concurrents voient que notre moto est compétitive. On l’a démontré l’an dernier en fin de saison et nous sommes prêts à nous battre ».

Rins a disputé 120 Grands Prix, dont 32 en MotoGP. Il en a gagné 12, dont 8 en Moto3 et 4 en Moto2. On lui doit également 17 pole positions et un total de 45 podiums. Pour un pilote de 23 ans (né le 8 décembre 95 à Barcelone), c’est d’autant plus honorable que depuis sa victoire en CEV en 2011, il est monté deux fois sur le podium final en Moto3 (2013 et 2014) ainsi qu’en Moto2 (2015 et 2016).

Selon Álex Rins, « Je suis content d’aller en Argentine car le circuit de Termas de Rio Hondo est un tracé que j’aime bien. La piste est très rapide, ce qui correspond aux caractéristiques de ma GSX-RR.

« Nous en gardons un bon souvenir. L’année dernière, j’y ai obtenu mon premier podium en MotoGP. Ici, l’environnement est très différent de celui de l’Europe, l’ambiance est unique, de même que les fans. C’est un endroit que j’aime beaucoup, non seulement sur la piste mais aussi en dehors.

« Le circuit lui-même est un bon mélange : Il a des virages très rapides mais aussi deux virages très lents, et la ligne droite est longue mais il a un virage très long et rapide où l’on peut exploiter les caractéristiques de ma moto et s’amuser ! ».

Selon le team manager Davide Brivio, « Nous sommes tous contents d’être en Argentine après la grande première course que nous avons vécue au Qatar. Notre objectif principal pour les débuts de la saison était de continuer avec le même niveau de performance que celui que nous avions laissé en 2018, puis de nous améliorer, et Alex a parfaitement adapté ce plan avec son combat pour le podium tout au long de la course, prenant la tête à quelques reprises également ».

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 25 points

2 Marc MÁRQUEZ-Honda 20

3 Cal CRUTCHLOW-Honda 16

4 Álex RINS-Suzuki 13

5 Valentino ROSSI-Yamaha 11

6 Danilo PETRUCCI-Ducati 10

7 Maverick VIÑALES-Yamaha 9

8 Joan MIR-Suzuki 8

9 Takaaki NAKAGAMI-Honda 7

10 Aleix ESPARGARÓ-Aprilia 6

11 Franco MORBIDELLI-Yamaha 5

12 Pol ESPARGARÓ-KTM 4

13 Jorge LORENZO-Honda 3

14 Andrea IANNONE-Aprilia 2

15 Johann ZARCO-KTM 1

Vidéo : Premier podium de Rins en MotoGP en Argentine l’an dernier

Photos © Suzuki Racing

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar