Des deux incertitudes qui alimentaient les conversations ce matin, à savoir l’adhérence du nouveau revêtement et la météo, au moins une s’est réellement dissipée : il a plu pendant les Moto2 !

Cela ayant cessé depuis, il faudra savoir profiter de la moindre minute pour rester pour intégrer dans le top 10 à l’issue de cette première journée, demain étant attendu sur piste mouillée.

Quant au niveau de l’adhérence et des chronos, les Moto3 se sont en effet révélées plus lentes qu’en 2017, à l’inverse des Moto2 ce matin, alors que les MotoGP sont dans les mêmes temps que la saison passée: dans ces conditions, il est difficile de tirer le moindre enseignement de ces données contradictoires.

A l’entame de cette seconde séance MotoGP argentine, le ciel est maintenant partiellement très chargé mais la piste reste sèche, le vent s’est levé et les températures air/piste sont de 24° et 34°.

#ArgentinaGP MotoGP20172018
FP1

1’40.356 Maverick Vinales

 1’40.303 Dani Pedrosa (Voir ici)
FP2

1’39.477 Maverick Vinales

 1’39.395 Marc Marquez
FP3

1’39.772 Cal Crutchlow

FP4

1’50.042 Marc Marquez

Qualification 1

1’49.235 Dani Pedrosa

Qualification 2

1’47.512 Marc Marquez

Warm Up

1’39.620 Maverick Vinales

Course

Vinales, Rossi, Crutchlow

Record

1’37.683 Marc Marquez 2014

À l’ouverture de la piste, c’est cette fois Esteve Rabat qui emmène la meute des MotoGP.

L’immense majorité des pilotes a choisi un pneu arrière médium à l’exception d’Alex Rins et Marc Márquez (tendre) et, à l’opposé, Andrea Iannone et Cal Crutchlow (dur). À l’avant, la majorité va au médium même si Zarco, Siméon, Rins, Miller et Bautista ont choisi le tendre.

Ces choix semblent montrer que on ne va pas perdre une minute pour profiter de la piste sèche, au cas ou la pluie reviendrait arroser Termas de Rio Hondo.

Après le premier tour lancé, c’est Valentino Rossi qui s’empare du commandement, en 1’43.034.
Au passage suivant, on ne fait pas semblant et Marc Márquez inscrit un 1’40.873, à seulement 1/10 de son meilleur chrono de ce matin !

Au bout de 7 minutes, le drapeau « changement d’adhérence » est agité et quasiment tout le monde rentre à son box.

La hiérarchie est alors composée de Marc Márquez, Scott Redding, Johann Zarco, Pol Espargaro, Hafizh Syahrin, Valentino Rossi, Danilo Petrucci, Bradley Smith, Jorge Lorenzo et Álvaro Bautista, mais aucune modification n’a eu lieu dans le top 10 établi ce matin.

Seuls Bradley Smith, Jorge Lorenzo et Karel Abraham restent un moment en piste avant de rejoindre leur garage.

À 30 minutes de la fin de la séance, Andrea Iannone reprend la piste toujours en slicks, sous l’œil attentif des autres pilotes par moniteurs interposés. Le pilote Suzuki ne fait qu’un tour avant de rentrer, tandis que Johann Zarco, Franco Morbidelli et Tom Luthi sortent pour se faire leur propre idée.

7 minutes plus tard, après avoir constaté que la piste était sèche, quasiment tout le monde repart pour quelques tours.

Marc Márquez (medium/tendre) est immédiatement dans le rythme et améliore son chrono de quelques centièmes. Lors de la boucle suivante, il s’empare du meilleur temps en 140.498.

Hafizh Syahrin se fait de nouveau remarquer en se positionnant à la 2e place : on a vraiment hâte de le voir sur le mouillé ! À un quart d’heure de la fin, le jeune malaisien se fait dépasser par Cal Crutchlow et Maverick Vinales, mais on peut dire qu’il impressionne !

Pendant ce temps-là, Marc Márquez, qui joue un peu avec Maverick Vinales, améliore encore et réalise le meilleur chrono de la journée, en 1’40.285.

Quelques instants plus tard, Valentino Rossi bondit de la 16e à la 2e position, tandis qu’Andrea Dovizioso ne semble vouloir prendre aucun risque et navigue à la dernière place du classement provisoire.

À 10 minutes du drapeau à damier, Valentino Rossi poursuit son effort et allume les 3 premiers secteurs en rouge mais préfère rentrer à son box plutôt que de concrétiser une éventuelle pôle position provisoire.

Esteve Rabat intègre le Top 10, en éjectant au moins provisoirement Jorge Lorenzo.

Après nous avoir gratifié d’un nouveau tour d’acrobatie, l’emballage final voit Marc Márquez réaliser un impressionnant 1’39.395, reléguant ainsi tout le reste du plateau à plus d’une seconde avant que Cal Crutchlow ne réussisse à réduire l’écart à 4 dixièmes.

À la dernière minute, Scott Redding intègre également le top 10.

Cet après-midi, le grand perdant se nomme Andrea Dovizioso, dernier de la séance mais surtout non présents dans le top 10. Lui et Jorge Lorenzo, figure respectivement 15 et 16e au combiné.

Combiné :

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team