C’était la nouvelle redoutée et elle est hélas tombée. Jorge Lorenzo n’est pas sorti indemne de sa folle cabriole imposée par une chute de sa Honda lors de la FP1 du Grand Prix des Pays Bas. Un accident qui a mis un terme à sa prestation à Assen, qui l’obligera à déclarer forfait sur le Sachsenring et qui inscrit le rendez-vous de la rentrée de la trêve estivale à Brno en pointillés…

Une situation qui est donc grave. En cause, une sixième vertèbre fracturée. L’Espagnol n’a cependant ni paralysie ni troubles émotionnels. Le directeur de l’équipe de Repsol Honda a confirmé aux médias cette mauvaise nouvelle concernant la fracture vertébrale. « Oui, Jorge s’est plaint de fortes douleurs à la poitrine après être tombé, car dans cette région, il s’était déjà fait très mal lors de la chute lors des essais à Barcelone lundi » a déclaré Puig.

« Nous avons eu la première radiographie prise sur la piste. Tout semblait aller bien. Mais ensuite, Jorge a été conduit à l’hôpital d’Assen pour des examens médicaux supplémentaires. Malheureusement, nous avons pu découvrir, à la suite de ces contrôles plus précis, que Jorge a subi une fracture de la sixième vertèbre. Il va certainement manquer non seulement Assen mais aussi le Sachsenring. Nous examinerons ensuite s’il sera apte au Grand Prix de Brno le 4 août. Nous l’espérons ».

Puig poursuivit : « Jorge n’a pas de lésion motrice ou neurologique, il peut bouger les mains et les pieds. Les médecins nous ont dit que cette zone autour de la sixième vertèbre est bien protégée. Par conséquent, les nerfs et la moelle épinière n’ont pas été touchés. C’est la bonne nouvelle. Jorge doit maintenant porter un corset pendant trois à quatre semaines ».

Repsol-Honda ne nommera pas de pilotes de remplacement pour le TT néerlandais. « Ce serait trop court » a déclaré Puig. « Mais nous allons réfléchir à la possibilité de laisser Stefan Bradl au Grand Prix d’Allemagne dans une semaine au Sachsenring ».

Comment s’est produit cet accident ? « Je pense que Jorge a passé le virage plus vite dans le 17ème tour que dans les tours précédents. Puis il est tombé. Normalement, une chute est une erreur humaine. Peut-être que Jorge a essayé une ligne différente, peut-être était-il trop rapide. Je n’ai pas encore été capable de regarder les données. Mais c’était certainement une erreur de pilotage » répond Alberto Puig.

 


Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team