Dans ce Grand Prix des Pays Bas à Assen, les actuels pilotes Tech3 KTM jouent une partie de leur avenir en MotoGP. Leur patron Hervé Poncharal avait prévenu avant les hostilités bataves que cette échéance avant la trêve estivale serait déterminante dans une réflexion en cours sur le futur équipier de Remy Gardner. Un message bien reçu si l’on en juge notamment par la prestation de Lecuona qui n’a raté sa montée en Q2 que pour 67 millièmes, gêné par Marc Marquez. Quant à Petrucci, il garde le cap, un exercice dans lequel il pourrait exceller en 2022 puisqu’il pense au Dakar…

Le futur de ces deux pilotes a aussi pris une autre perspective depuis cette rumeur voulant que Viñales libère plus vite que prévu sa place chez Yamaha. Un constructeur qui devrait alors trouver deux pilotes, puisque la retraite de Valentino Rossi semble inéluctable. Il faudra vite réfléchir aux effectifs à proposer à Petronas. Et nous avons là un trentenaire expérimenté et un jeune de 21 ans à optimiser…

Ce dernier a commenté sur les tractations en cours : « je n’ai pas parlé avec mon manager, pour l’instant mon manager ne veut rien me dire étant en week-end de compétition. Je pense qu’il n’est pas important de savoir tout cela maintenant. Maintenant, l’important est de me concentrer sur la moto et mes performances. Ce sont des points pour mon dossier. La décision sera prise pendant les vacances d’été. Nous verrons si nous prenons un chemin différent ou ce qui se passe ».

L’Espagnol ajoute : « je profite toujours des opportunités qu’ils m’ont données, à part avoir du talent, de la vitesse et être rapide, il faut travailler et en profiter. Mon avenir pour l’instant je ne sais pas. J’essaie de me concentrer sur cette année et de m’amuser en MotoGP. Si c’est le cas, j’aurai une place ici ou dans une autre équipe. Mon environnement dit que la première chose est de profiter et je me sens à l’aise et rapide, je m’amuse en course. C’est comme ça que je prends mon quotidien ».

Iker Lecuona à Assen

Petrucci : “je comprends que KTM ne souhaite pas laisser Raul et Rémy s’échapper”

Chez Petrucci, on rappelle la danger Raul Fernandez, qui est le vrai sujet chez KTM : « ce n’est pas une situation agréable, je me donne à fond, mais il faut du temps pour s’adapter à la moto. Si j’étais une troisième personne regardant de l’extérieur, je dirais que Raul Fernandez et Remy Gardner méritent le MotoGP, étant en tête du Moto2. Le malheur, c’est qu’ils courent tous les deux aux couleurs KTM et c’est normal et juste qu’ils tiennent à les garder ».

« J’ai eu peu de temps et peu d’occasions d’apporter mon expérience pour développer la moto. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même en course et j’attendrai une communication qui n’a pas eu lieu pour le moment. Je pense avoir fait de mon mieux, il a fallu du temps pour s’adapter à cette moto, mais c’était aussi comme ça avec Pol Espargarò. KTM a cru en moi, mais je comprends qu’ils ne souhaitent pas laisser Raul et Rémy s’échapper ». Esbrouffe ou sincérité, le même Petrux a aussi ajouté que faire le Dakar avec KTM l’intéresserait…

Danilo Petrucci : Confiant pour la course



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing