MotoGP Austin J3 Débriefing Fabio Quartararo (Yamaha/2) : « Je ne dois pas être obsédé par remporter le titre à Misano », etc. (Intégralité)

par | 5 octobre 2021

Ce dimanche 3 octobre 2021, Fabio Quartararo a répondu aux questions des journalistes depuis le Circuit of the Americas, au terme du Grand Prix des Amériques à Austin, Texas, qu’il a terminé à la 2e place derrière Marc Márquez.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote français, qui mène toujours le championnat, avec maintenant 52 points d’avance sur Francesco Bagnaia.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Fabio Quartararo sans la moindre mise en forme, même si cela est partiellement traduit (vouvoiement en anglais, tutoiement en français).


Fabio, on a pu voir à quel point vous étiez heureux de ce résultat en vue du championnat…

Fabio Quartararo : « Oui, c’était assurément la meilleure deuxième place que j’ai faite dans ma carrière, car pour être honnête j’ai ressenti un peu plus de stress avant le départ de la course. Mais dès que vous débutez la course, le stress s’en va au premier virage et j’ai fait une très bonne course. Je suis vraiment heureux car, Pecco ayant vraiment été fort durant les deux dernières courses où il a marqué 50 points, c’était très bien de finir devant lui sur ce circuit. Oui, très heureux de mon résultat ! »

On a vu Marc faire le break aux tours six et sept. Était-il dans votre l’intention d’essayer de vous battre avec lui pour la victoire ?

« Oui, et j’ai essayé (rires), car j’avais un gros groupe derrière. Jorge a essayé de me passer au virage 1 et ma seule solution de faire une meilleure course était d’attaquer. J’ai attaqué mais durant tout le weekend je n’avais pas le rythme de Marc, en particulier en pneus usés où je peinais. Mais au final nous avons atteint le principal objectif. Ici, l’objectif était d’essayer de terminer sur le podium, et nous l’avons fait. »

52 points d’avance sur Pecco avec trois courses restantes, c’est une situation excellente qui vous permet d’espérer être titré à Misano. Dans quel état d’esprit allez-vous passer les trois semaines à venir ?

« Je pense que je ne dois pas être obsédé par cela. Nous avons un avantage de beaucoup de points au championnat et je ne dois pas croire que je dois m’en emparer à Misano. Pecco a été super fort à Misano la dernière fois et je ferai de mon mieux là-bas : Si je l’obtiens là-bas, c’est fantastique, sinon nous aurons une autre chance. Il faut donc rester calme et je pense que l’expérience que j’acquiers cette année est à chaque fois plus importante, et je suis donc très heureux de vivre ce moment. »

Comme promis, Marc Márquez a mangé un donut sur le podium : Si vous remportez le championnat, allez-vous faire une danse particulière ?

« Je ne danse pas bien, donc j’essaierai de trouver quelque chose d’autre (rires), mais avant tout nous devons remporter le championnat, puis trouver une célébration sera facile (rires). »

Tout le monde avait des craintes avant la course à cause des bosses : Celle-ci a-t-elle été finalement plus exigeante physiquement qu’attendu, ou moins  exigeante?

« Je ne me sentais pas vraiment bien car j’avais fait 10 tours durant le warm up, soit la moitié de la distance de la course, et je sentais que cela allait être dur d’en faire 20. Mais quand vous êtes en course, c’est complètement différent car durant le warm up vous essayez de tenir un rythme mais vous savez que vous ne gagnerez rien à la fin de la séance. Avec l’adrénaline de la course, celle-ci a été très dure mais c’était ce à quoi je m’attendais physiquement. Oui, c’était dur mais on l’a fait ! »

Quelle est votre réaction au spectaculaire accident survenu lors de la course Moto3 ?

« Pour être honnête, les trois derniers accidents que nous avons eu ont eu lieu dans la petite catégorie. Je pense qu’il est vrai que, pour eux, l’aspiration est très importante, mais il doit y avoir quelque chose (de fait) pour que vous ne puissiez pas changer de trajectoire dans la ligne droite. Vous devez également bien penser à la stratégie que vous devez avoir en Moto3, mais vous ne pouvez pas faire ça. Bien sûr, ce n’était vraiment pas l’intention de Deniz, mais malheureusement nous devons avoir, également durant la course, des pénalités sévères pour ceux qui font des mouvements étranges, en particulier en ligne droite. »

Résultats du Grand Prix des Amériques MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP