En regardant la feuille de résultats des qualifications du Grand Prix d’Australie sur le circuit de Phillip Island, une évidence saute aux yeux : La KTM RC16 est loin d’être la meilleure moto sur le tracé australien !

En oubliant cet euphémisme, on peut même dire que c’est la moins adaptée au circuit tout en courbes et sans grand freinage, les machines de Mattighofen s’étant toutes qualifiées dans la deuxième moitié de la grille, en 16e position pour Brad Binder, 19e pour Remy Gardner, 21e pour Miguel Oliveira avant sa sanction et 22e pour Raul Fernández : Seuls le mystère Franco Morbidelli et le remplaçant Tetsuta Nagashima ont fait moins bien !

Dans ces conditions, le meilleur chrono de Remy Gardner, à seulement 0,168 seconde de celui de Brad Binder, meilleur représentant de la firme autrichienne, est loin d’être ridicule, et même s’il n’a pas attiré la lumière des projecteurs de la presse locale face à l’honneur fait à son compatriote, le pilote Tech3 KTM Factory Racing n’a pas à rougir de sa prestation à domicile.

« Je suis un peu déçu de la position parce que nous n’avons pas réussi à mettre en place un tour rapide parfait, même si le mien était encore bon. Nous aurions probablement pu faire mieux, peut-être 1’28.5, mais nous sommes toujours la deuxième moto KTM la plus rapide aujourd’hui. Cette piste n’est pas idéale pour notre package, mais nous essayons d’en tirer le meilleur parti avec des freinages durs et en y allant à fond. Nous avons également utilisé le dispositif arrière aujourd’hui et nous nous sommes sentis beaucoup mieux. Nous allons essayer de faire une bonne course à domicile demain. »
 

Résultats de la qualification du Grand Prix MotoGP d’Australie (sans la pénalité de Miguel Oliveira) :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing