On l’a appelé Zeltweg, A1 Ring et maintenant Red Bull Ring et on le connait aussi sous l’identification Spielberg. Sa vie mériterait d’ailleurs un film entre grandeur, décadence et rédemption. Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit d’un circuit qui se trouve en Styrie et c’est le théâtre du Grand Prix d’Autriche de ce week-end. Un rendez-vous avec le calendrier MotoGP qui date de 2016 et qui a toujours été l’apanage d’une Ducati. Mais pour cette édition, cet épilogue est tout sauf évident. La pluie devrait même jouer les trouble-fêtes. Présentation !

La région autour de Spielberg et Zeltweg est synonyme de tradition du sport automobile. Le premier circuit permanent a été ouvert en 1970 avec l’Österreichring, long de près de six kilomètres. Cependant, à la fin des années 1980, la Formule 1 était trop rapide et le tracé a donc été réduit et adapté. Après des années de travaux de rénovation de grande ampleur, le Ring A1, long de 4 318 kilomètres, est sorti de terre.

En 1996, la piste était ouverte et un an plus tard, la Formule 1 revenait. Après le Grand Prix d’Autriche 2003, Spielberg a toutefois quitté le calendrier de la Formule 1. La piste a été reprise par Red Bull et devrait être entièrement reconstruite, c’est pourquoi elle a été démolie. Cependant, cela a été suivi par un blocage politique d’un an avec les habitants du ring, raison pour laquelle la piste est restée en friche. En mai 2011, la piste a été rouverte sous le nom de Red Bull Ring. La Formule 1 a fait son retour en 2014, suivie du MotoGP en 2016.

La piste mesure 4,3 km, avec trois virages à gauche et sept à droite. La plus longue ligne droite mesure 626 m. Le caractère stop-and-go du parcours a assuré au Red Bull Ring la succession de Phillip Island en tant que piste la plus rapide du calendrier MotoGP. Andrea Iannone a réalisé une moyenne de 186,9 kilomètres à l’heure sur son tour en 2016, soit 4,8 km / h de plus que le tour le plus rapide de l’histoire du circuit de Phillip Island. Autre particularité outre la vitesse, les différences de hauteur présentées par le circuit de Spielberg. Le dénivelé va jusqu’à douze pour cent et 65 mètres séparent le point le plus haut et le plus bas de la piste.

Le Red Bull Ring, anciennement connu sous le nom de A1-Ring, n’a été que cinq fois le théâtre d’une course du Championnat du monde de moto. Pour les deux premières courses, nous devons faire un retour en arrière de plus de 20 ans dans les livres d’histoire. 1996 et 1997 sont ces périodes. Deux courses qui se sont terminées par  une double victoire pour Repsol Honda. Alex Crivillé a d’abord remporté la première place devant Mick Doohan, puis, un an après, il y a eu la victoire de Doohan sur Tadayuki Okada. L’année dernière, Jorge Lorenzo a triomphé et a remporté la victoire devant Marc Márquez et Andrea Dovizioso. Depuis la réintroduction de la course dans le calendrier MotoGP, chaque victoire appartient à Ducati.

Le Grand Prix Spielberg est entré dans le calendrier il y a seulement trois saisons. La première édition a été remportée par Andrea Iannone sur Ducati. En 2017, c’est DesmoDovi qui a remporté une victoire spectaculaire sur Marc Márquez . Au fait, la pluie est prévue pour samedi et dimanche, mais la piste de Spielberg est située dans une région où le temps change très rapidement…

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team