KTM

On pensait le débat clos, mais il semble finalement que KTM se laisse une marge de manœuvre pour amener la nouvelle marque dont elle s’est portée propriétaire en MotoGP, soit MV Agusta. Dès l’acquisition des un peu plus de 25% du capital de la marque aux 90 titres mondiaux par le groupe de Stefan Pierer, le team manager du team officiel KTM Francesco Guidotti a, selon son propre aveu, proposé de mettre MV sur ses motos engagées en Grand Prix. Cependant, adopter la même stratégie au prestigieux blason italien que celle appliquée à Husqvarna et GASGAS pourrait s’avérer contre-productive. Une évaluation d’abord prise en compte, mais à présent, un autre son de cloche arrive de Mattighofen…

Si vous êtes fan de la marque MV Agusta, ce qui va suivre va sans doute vous intéresser. Lorsque le groupe Pierer Mobility AG a pris le contrôle du constructeur de Varese, Francesco Guidotti, en bon Italien avait déclaré : « à mon avis c’est positif. Comme chez Ducati, les fonds sont étrangers, mais la marque est italienne. Je ne pense pas qu’il y ait une volonté particulière de déplacer une marque et une production comme ça, surtout si des modèles particuliers comme des MV sont produits. Le Made in Italy restera en Italie ».

Depuis, les jours sont passés et la stratégie de KTM dévoilée par le patron Stefan Pierer. On li ainsi sur Speedweek : « à l’année 1 chez MV Agusta, la première chose à faire est de faire me ménage », note-t-il. « Nous devons maîtriser la situation difficile chez MV Agusta. Nous faisons les achats, nous avons pris en charge les ventes mondiales. Examinons maintenant de près la gamme de modèles ».

MV Agusta peut donc se retrouver à décliner la politique bien connue des stratèges de Mattgihofen que le même Pierer rappelle ainsi : « notre succès en production repose sur le fait que nous utilisons des plateformes techniques, c’est-à-dire des plateformes de moteurs, basées sur le modèle de l’industrie automobile et nous adressons différents groupes cibles avec des conceptions et une orientation produit appropriées ».

Stefan Pierer, Red Bull KTM Factory Racing

Le patron de KTM sur MV Agusta en MotoGP : « vous ne pouvez rien exclure »

« Nous disposons d’un plateau technique pour la production en série et d’un autre pour le sport moto. Nous faisons la promotion des différentes marques du groupe sur ces plateformes. Cela fonctionne à merveille et est efficace » dit le patron qui n’envisagera pas autrement l’éventuel retour de MV Agusta en Grand Prix. « Vous ne pouvez rien exclure » reconnait-il sur la réapparition du logo dans la catégorie reine des Grands Prix. Mais ce sera alors une RC16 grimée, et sur ce point Hubert Trunkenpolz, membre du conseil d’administration ne laisse aucun espoir : « c’est notre stratégie. Notre système fonctionne à merveille et est efficace ».

Il ajoute : « nous devons également économiser de l’argent dans des moments comme ceux-ci. Par conséquent, il n’y a pas de développement interne supplémentaire pour le Moto3 ou pour le Championnat du Monde MotoGP pour aucune de nos marques. En MotoGP, un nouveau projet de développement séparé aurait un budget de 45 millions d’euros par an ». Stefan Pierer renchérit, si l’on peut dire : « un développement dédié à chaque marque coûte inutilement cher. Et nous nous dirigeons vers une récession ».

KTM

Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP