Aujourd’hui, pour cette première journée du Grand Prix de Catalogne, l’association de températures de piste assez basses à cause du vent et d’un tracé faisant la part belle aux courbes à droite a entraîné quelques chutes au virage à gauche numéro 5.

Joan Mir, qui occupe actuellement la quatrième place du championnat et qui a clairement pris l’ascendant dans le box Suzuki, en a été victime ce matin, sans autre dommage que pour sa belle Suzuki GSX–RR et son amour-propre.

Cela n’empêchait toutefois pas le jeune Majorquin de conclure la FP1 à la troisième position avant de figurer en septième place au terme de la première journée.

Très rapide en course, le numéro 36 sait qu’il doit mieux se qualifier pour obtenir un premier succès en catégorie reine qui lui tend les bras après ses trois podiums lors des quatre dernières courses. Pour cela, il utilisera le pneu arrière tendre demain, ce qu’il n’a pas fait aujourd’hui, préférant réalisé un long run en vue de la course.

Joan Mir : « Aujourd’hui a été un peu difficile pour tout le monde car la piste était glissante et il était vraiment difficile de trouver la meilleure option de pneu, car c’était aussi assez venteux. Cette première journée n’a pas vraiment montré qui est à un bon rythme et qui ne l’a pas. Dans l’ensemble, le vent à tous gâché. Le vent n’aide pas non plus à faire monter la température dans les pneus et il faut faire plus de tours pour que ceux-ci fonctionnent. Nous devrons en tenir compte pour samedi. J’ai beaucoup travaillé avec un pneu arrière médium usagé, ce qui m’a donné quelques infos pour la course. Je n’ai pas vraiment essayé de faire des tours rapides aujourd’hui, mais de toute façon mes chronos n’étaient pas mauvais. C’était bien de comprendre les conditions d’adhérence. Je n’ai pas eu la meilleure sensation avec le pneu avant moyen. Mais je pense que cela va changer avec un pneu avant tendre. Les qualifications seront intéressantes demain. »

Davide Brivio : « Ce fut une journée positive, nous avons travaillé pour trouver le meilleur setup dans ces conditions difficiles, car il fait plus de vent et plus froid que la semaine dernière. Considérant que ce n’est que le jour 1, nous nous sentons forts car les deux pilotes ont une bonne vitesse et un bon rythme. Joan est dans le Top 10 du combiné pour demain et Alex n’a raté ça que d’un rien. Demain, nous mettrons tout en place et essaierons de tout donner pour les qualifications. »

Classement FP1/FP2 Grand Prix de Catalogne MotoGP à Barcelone :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar