Le pilote KTM s’est trop impatienté derrière Danilo Petrucci dont il ne parvenait pas à se défaire en course et est parti à la faute.

Auteur d’un bon weekend sur ses terres, en Catalogne, Pol Espargaró n’est pas parvenu à contrôler son agacement en course et l’a payé d’un résultat blanc, son troisième de la saison.

Pourtant, le pilote KTM se révélait être une fois de plus le meilleur représentant de la marque autrichienne et s’était qualifié en septième position après de très bons essais libres. Mais sa course s’est arrêtée à 12 tours de l’arrivée.

« Je suis clairement déçu », a-t-il déclaré à Motosan.es. « Aujourd’hui la course ne s’est pas passée comme à Brno ou au Spielberg, où nous nous sommes battus pour d’excellents résultats après les deux chutes. Aujourd’hui ça n’aurait pas été mieux qu’une septième ou une huitième place. »

« J’ai payé ma frustration. Je me suis battu contre Petrucci durant plusieurs tours et j’étais plus rapide, mais on continuait à se doubler. Il me passait presque toujours dans les virages à gauche car là je ne pouvais pas attaquer avec le pneu avant medium. Ensuite je suis arrivé avec beaucoup de vitesse au bout de la ligne droite, j’ai élargi et perdu l’avant quand il était derrière moi. C’est totalement ma faute. J’aurais dû me détendre un peu à ce moment-là. J’étais trop échauffé par le temps que j’avais perdu avec Petrux, je voulais me défaire de lui et suivre Rins… Une autre course où nous avons perdu six, sept ou huit bons points. On paiera ces erreurs en fin d’année car au championnat tous les pilotes sont ensemble. »

Le pilote espagnol aura toutefois une chance de se refaire dans deux semaines en France, sur un circuit qui lui a souvent réussi : « J’aime Le Mans, j’y suis généralement rapide. On doit repartir de zéro et retrouver des ondes positives. »

MotoGP Barcelone J3 : classement

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP