Maverick Viñales mis à pied par Yamaha en Europe a réagi à sa sanction et donné sa version des faits sur Sky Sport. La parole est à la défense…

Maverick Viñales a ainsi déclaré : “c’est une situation très triste, je suis très triste. Pour moi, ce moment est difficile, j’ai la chance d’avoir des gens très proches mais c’est un moment très dur. J’étais frustré par la façon dont les courses se sont déroulées, c’est un moment très compliqué “. Il continue sur son comportement lors du Grand Prix de Styrie : « j’ai vécu un moment très frustrant. Je n’ai pas pu le supporter, j’ai vraiment explosé, je m’excuse auprès de Yamaha, j’ai mal roulé dans les derniers tours.”

Maverick Viñales Yamaha

Maverick Viñales : “je ne voulais mettre aucun pilote en danger”

J’ai accumulé beaucoup de frustration. Ces derniers jours, ça a été vraiment difficile à gérer. Je le répète, je m’excuse auprès de Yamaha, ce n’était pas mon intention de finir comme ça. Je ne me sentais pas bien depuis un moment. J’ai essayé, mais cette frustration m’a conduit à me conduire dans le mauvais sens. Je ne voulais mettre aucun pilote en danger » précise encore le Top Gun.

Ces derniers jours, beaucoup de gens formidables ont été proches de moi. De nombreux pilotes se sont montrés fantastiques avec moi, même certains avec lesquels je n’ai pas de relation particulière. J’ai reçu de très beaux messages. Maintenant, je veux me donner à 100% et tenir bon, pour essayer de revenir encore plus fort ». Il termine : « je suis un guerrier, c’est très difficile pour moi de suivre le Grand Prix depuis le bord de piste. Je ne sais pas comment ça va se passer avec Yamaha. Maintenant, je veux rester calme, réfléchir à tout et essayer de revenir encore plus fort, avec tout en place“. La balle est maintenant dans le camp de Yamaha, dont la décision de mettre à pied son pilote vient de l’Europe et non du Japon.

MotoGP | Maverick Vinales: “Chiedo scusa alla Yamaha”

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP