En faisant le bilan de sa journée du vendredi qu’il avait clôturée en tête, Fabio Quartararo clamait à qui voulait l‘entendre que son principal rival jusqu’à présent identifié n‘était autre que son équipier Franco Morbidelli. A la lecture de la feuille des temps, cela semble évident puisque l’Italien suit le Français de quelques millièmes. Mais Morbidelli est un homme discret qui ne fait pas de vagues. Cependant, il maîtrise bien celles qui dégradent la piste de Brno…

Franco Morbidelli a fait forte impression vendredi à Brno, notamment en termes de rythme de course. “Nous devons encore nous améliorer“, soulignait pourtant le pilote Petronas Yamaha avant la troisième course MotoGP de l’année.

Fabio Quartararo avait 0,007 seconde d’avance sur Franco Morbidelli sur la feuille de temps combinée, mais vendredi soir, le leader du championnat du monde a confirmé que son coéquipier chez Petronas était l’homme le plus rapide sur la piste de Brno. « Oui, j’avais un bon rythme, peut-être le meilleur », a confirmé l’Italien, mais il a également ajouté : « nous devons encore nous améliorer car les autres vont aussi plus vite. Nous n’avons pas encore essayé le pneu avant dur et je vais essayer de m’améliorer dans les zones de freinage ».

Dans l’ensemble, la conclusion du pilote de 25 ans et académicien de Rossi était positive : « c’était un bon vendredi pour moi, nous avons bien commencé, encore mieux que Jerez. Demain, nous traiterons intensivement la question des pneus, car ce sera le point critique ici le jour de la course ».

« Je veux courir pour la victoire »

Dès le premier jour du Grand Prix de la république tchèque, il est devenu clair que l’état de l’asphalte et le manque d’adhérence représenteraient un défi supplémentaire pour les as du MotoGP. « C’est vrai, l’adhérence est mauvaise ici, mais c’est la même chose pour tout le monde. À Jerez, nous avons roulé sur une nouvelle surface, ici sur une vieille surface avec peu d’usure en gomme, c’est une situation différente », précise le pilote Petronas Yamaha.

Au Grand Prix d’Andalousie, Morbidelli était dans une position prometteuse avant qu’une panne moteur ne lui coupe les ailes. Mais l’Italien ne veut pas s’attarder sur des choses qu’il ne peut pas influencer. Au lieu de cela, il se concentre sur sa tâche et ses objectifs ambitieux : « je veux courir pour la victoire dimanche. J’ai pu rouler vite aujourd’hui régulièrement, maintenant je vais essayer d’augmenter un peu ma vitesse. Dépasser sera difficile, alors j’espère que je n’aurai pas trop de motos devant moi dans la course », sourit-il avant la journée de qualification à Brno.

Franco Morbidelli vise haut à Brno

MotoGP Brno J1 : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team