A l’occasion du Grand Prix de San Marin, Carmelo Ezpeleta, le Directeur de la Dorna, entreprise qui gère les Grands Prix, a annoncé l’expansion du calendrier du Championnat du Monde à un total de 24 épreuves à partir de 2022.

« Évidemment, a expliqué le patron de Dorna, le calendrier ne peut pas être illimité. Au début en 1992, il y avait 13 Grands Prix, en 2018 nous en avons 19 et l’an prochain, ce sera 20. Vingt, c’est le nombre maximum de Grands Prix dont nous avons convenu avec les constructeurs et les équipes dans la période actuelle jusqu’à l’année prochaine. »

« Puis nous avons discuté de la situation et avons convenu que le nombre maximum de courses pour la période entre 2022 et 2026 sera de 22 courses. »

Il y aura un système de rotation pour un potentiel de cinq GP en Espagne et au Portugal, selon Carmelo.

L’Espagne a déjà quatre courses actuellement – le Circuit de Catalunya de Barcelone, Jerez, Valence et Motorland Aragón – sur un calendrier de 19 manches, mais le circuit portugais de Portimão est intéressé à les rejoindre. « Le Portugal préfèrerait avoir un GP chaque année, mais ils sont prêts à accepter trois courses en cinq ans en cas de besoin » a expliqué Ezpeleta.

La Finlande devrait en faire partie l’année prochaine et l’Indonésie la saison suivante.

Ezpeleta a déclaré au site MotoGP.com qu’une région ne pouvait accueillir un quart des courses : « Nous aurions pu le faire d’une autre façon, comme avec un appel d’offres, et choisir qui paie le plus, mais nous ne le ferons pas. Nous allons d’abord parler aux gens pour voir s’ils sont intéressés ou non à continuer de cette manière. »

« Nous pensons que la meilleure façon d’y parvenir est de faire une rotation entre les cinq GP de la péninsule ibérique. Chaque circuit aura trois courses en cinq ans, mais ne ce sera le cas que si notre proposition est acceptée. »

Ezpeleta a dit qu’il y avait beaucoup d’intérêt à accueillir des courses organisées bientôt dans les marchés importants de l’Asie du Sud-Est pour les constructeurs. « Nous avons un contrat avec l’Indonésie et sommes en discussion avec d’autres pays, mais je ne peux rien annoncer avant la conclusion des accords » a précisé Ezpeleta. Il a déclaré que l’Italie conserverait deux courses puisqu’elle abritait deux des constructeurs.

Photos © motogp.com / Dorna

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :