Casey Stoner refait surface dans la sphère des Grands Prix et son retour sous les feux des projecteurs s’est d’abord fait avec une mention sympathique à l’égard d’un Valentino Rossi qui venait d’annoncer sa retraite. Une intervention appréciée par le Doctor qui l’a fait savoir. Mais l’Australien n’a pas l’absolution facile. Ainsi avec Ducati…

Casey Stoner a ainsi commenté l’annonce faite par Valentino Rossi sur son départ à la retraite : « vous étiez sans aucun doute l’un de mes grands rivaux, mes objectifs atteints étaient plus beaux lorsqu’ils étaient acquis contre vous. Nous avons eu des batailles difficiles au fil de ans, et j’ai beaucoup appris de vous. J’espère que vous apprécierez le prochain chapitre de votre parcours, il y a encore beaucoup à apprécier ».

Mais puisque Casey Stoner s’est replongé dans le passé, il est allé jusqu’à période Ducati de laquelle il a tiré gloire, mais aussi frustration. Dans une interview avec Australian Motorcycle News relayée par Solomoto.es, Casey Stoner raconte à quel point sa vie a été difficile depuis qu’il a reçu un diagnostic de fatigue chronique en 2018, juste après avoir subi une intervention chirurgicale pour une blessure à l’épaule.

Il rappelle également les raisons de son départ de Ducati, un an seulement après avoir remporté le seul titre MotoGP détenu par la marque italienne. On rappellera que Stoner est allé ensuite chez Honda et a remporté un autre titre pour la marque japonaise. Sur ses 38 victoires en Grand Prix, 23 d’entre elles étaient avec Ducati au cours des quatre années où il était membre de l’équipe italienne.

Un palmarès qui scelle a priori les solides amitiés, mais ça n’a pas été le cas pour l’Australien qui se rappelle son départ de l’usine de Borgo Panigale : « je ne vais pas mentir : j’ai peut-être été stupide de refuser la dernière offre que j’ai reçue de Ducati, mais soit vous êtes quelqu’un qui fait les choses par amour, soit quelqu’un qui les fait pour de l’argent. J’ai gagné plus d’argent que je ne l’aurais jamais imaginé, donc je suis très content de la décision que j’ai prise alors ».

Casey Stoner

Casey Stoner : “ils croient vraiment avoir la meilleure moto”

Car, et il l’a dit plus d’une fois, Casey estime que l’équipe italienne ne l’a pas respecté : « de toutes les manières possibles, l’accord Honda était meilleur que celui de Ducati, alors pourquoi devrais-je m’en tenir à eux ? Ils ne me respectaient pas là-bas ».

Et aujourd’hui ? On voit dans cette saison 2021 un clan Ducati rajeuni, souriant, avec des cadres de la marque toujours solidaires de leurs pilotes. Mais avant, il y a eu un Jorge Lorenzo qui a claqué la porte et un Dovizioso qui a comme jeté l’éponge, avec des commentaires peu élogieux sur, une nouvelle fois, le respect accordé aux pilotes. Les choses auraient-elles donc enfin changé ? Casey Stoner pense que non et que toit ceci n’est qu’une façade : « je pense qu’ils s’occupent de moins en moins bien de leurs pilotes. Ils ont montré, à maintes reprises, qu’ils n’avaient aucune loyauté envers leurs pilotes parce qu’ils croient vraiment avoir la meilleure moto ».

Casey Stoner

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team