Alex Rins les accumule en ce moment. Quoi donc ? Les chutes. En Grand Prix, elles sont légions en course, au point qu’il est d’ores et déjà à exclure de la course au titre. Mais comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’il tombe aussi du vélo à l’entraînement, ce qui lui impose un nouveau résultat blanc par forfait interposé. Cela valait bien quelques excuses à son équipe qui enregistre néanmoins la satisfaction d’une chirurgie réussie qui ouvrirait par perspective d’une présence au Grand Prix d’Allemagne dans deux semaines…

Une épreuve attendue sur le tourniquet du Sachsenring… Autant dire qu’Alex Rins peut se préparer à y souffrir s’il est déclaré apte. En attendant, il s’est fait opérer de sa fracture intra-articulaire trans-styloïde du radius distal. « Alex a subi une fixation mini invasive avec des vis canulées de compression. S’il n’y a pas de complications, je pense qu’il pourra commencer sa rééducation lundi prochain et nous n’excluons pas la possibilité qu’il puisse courir d’ici deux semaines au Sachsenring, » précisait le Docteur Xavier Mir, Chef de l’Unité Chirurgicale de la Main, du Coude et de Microchirurgie au CHU Dexeus.

Alex Rins veut revenir au box Suzuki au plus vite

Rins sait qu’il a beaucoup à se faire pardonner

De son côté, le pilote a commenté : « je pense déjà à ma récupération et à un retour à 100 % le plus tôt possible. Tout cela m’a laissé un mauvais goût et je m’excuse auprès de l’équipe de ne pas avoir pu participer ce week-end comme nous l’aurions souhaité » … Surtout après le double podium de l’an dernier. Les espoirs pour la course MotoGP de Barcelone étaient grands.

« C’est dommage que nous ne puissions pas le refaire cette année. Espérons que l’opération signifiera que le temps de récupération sera le plus court possible.  Nous avons donc pris la décision de faire l’opération », termine Rins.



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar