Maverick Viñales s’installera sur le sixième plot de la grille de départ de ce Grand Prix de Catalogne ce dimanche, en tant que troisième pilote Yamaha de pointe, et donc encore comme le dernier de ce trio identifié. Son équipier Quartararo, installé en pole position, lui est intouchable tandis que Morbidelli avec sa version qu’il présente comme dépassée de sa M1 lui taille des croupières. Une situation déjà vue trop de fois qui a poussé Yamaha à lui changer son environnement de travail. Après des échanges pleins d’amertume, l’Espagnol veut revenir à un discours plus positif.

Viñales sait maintenant ce qui l’attend dans ce Grand Prix de Catalogne promis pour être indécis jusqu’à la ligne d’arrivée et où il faudra être un grand stratège pour tirer les marrons du feu. Partir avec le moins d’adversaires devant soi aidera à l’accomplissement d’un plan victorieux. Le Top Gun espérait sans doute mieux qu’une sixième place d’envol, mais il reste tout de même sur la seconde ligne. Avec déjà une certitude que la plupart de ses collègues n’ont pas : le choix des pneus : « je pense que nous avons un bon rythme, avec les mediums avant et arrière », a déclaré le pilote d’usine Yamaha samedi à Montmeló, prudemment optimiste. « Nous allons essayer d’aller jusqu’au bout de la course avec un bon rythme. C’est vrai, les pneus vont souffrir, l’usure est grande. Nous verrons si le travail que nous avons fait ce week-end portera ses fruits ».

Viñales Catalogne

Viñales : « c’est comme si nous partions de zéro »

Un travail inédit puisque réalisé pour la première fois avec un nouveau chef mécanicien, Silvano Galbusera : « nous sommes en train de comprendre le sentiment. Nous devons aussi nous comprendre. Pour le moment ça a l’air de bien marcher, on travaille assez dur, je dois dire », a déclaré l’Espagnol de 26 ans. « Nous essayons trop de configurations différentes de la moto, mais il y a une raison : nous devons trouver le bon compromis, essayer des choses et assembler une moto. C’est comme si nous partions de zéro. Et je pense que nous allons bien. De vendredi à samedi, nous avons fait une grosse amélioration. Maintenant, nous allons essayer de le faire dimanche aussi. »

Viñales termine en mentionnant ses relations avec son employeur qui ont souvent été au centre des discussions durant ce week-end à Barcelone : « je regarde vers l’avenir, j’ai vraiment confiance dans le projet qui m’attend, je fais confiance à Yamaha », a souligné le vainqueur de Grand Prix à 25 reprises. « Il y a certainement beaucoup de choses que nous devons résoudre, et nous essayons de le faire. C’est pourquoi Yamaha a changé de stratégie, je travaille maintenant avec Silvano. Petit à petit, on fait ressortir le maximum de potentiel. Je sais que je peux donner beaucoup à Yamaha », a déclaré Viñales.

MotoGP Catalogne Barcelone J2 : qualifications

Qualification Catalogne MGP

Crédit classement motogp.com




Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP