Trois secondes de pénalité avaient été infligées à Fabio Quartararo à l’issue du Grand Prix de Catalogne pour être passé sur la partie verte en bout de ligne droite, suite à l’ouverture de son cuir.

Le pilote Yamaha perdait ainsi sur le tapis vert sa 3e position acquise en course au profit de Jack Miller.

Mais l’affaire n’en restait pas là puisque, suite aux réclamations de certaines équipes concurrentes (apparemment Ducati), le panel des commissaires FIM MotoGP dirigé par Freddie Spencer décidait d’infliger 3 secondes supplémentaires pour avoir roulé sans protection thoracique et avec une combinaison mal fermée au jeune français qui mène actuellement le championnat du monde.

Classement de la course et du championnat sont donc revus en conséquence: 6e place en Catalogne derrière Joan Mir et Maverick Viñales, et seulement 14 points d’avance sur Johann Zarco

Le Niçois a publié un message éphémère sur Instagram pour signifier sa déception vis-à-vis de ceux qui étaient allés se plaindre : « Félicitations à toutes les personnes qui sont allés se plaindre pour une pénalité supplémentaire. Je n’ai mis personne en danger, contrairement à ce qu’un pilote dit, et il était déjà suffisamment difficile pour moi de piloter. Mais super de voir la vraie face de certaines personnes. Je tiens juste à remercier tous les gens qui me soutiennent et qui m’aident dans ces moments difficiles. On se voit à la prochaine. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP