Le pilote de l’équipe KTM avait désigné le Top 10 comme la cible du Grand Prix de Barcelone. Il a atteint son objectif avec exactement la 10ème place, même s’il admet avoir bénéficié des nombreux abandons…

Après la course, Zarco a félicité son compatriote Fabio Quartararo pour la deuxième place. Il a ensuite décrit sa propre course comme “ma meilleure course de la saison jusqu’à présent“.

Si, au Mugello, l’officiel KTM avait été critiqué pour son choix de pneus, c’est cette fois ce dernier qu’il met en avant pour expliquer en partie sa performance. On rappellera qu’il est parti avec le pneu avant soft et le pneu arrière dur en course. « Ce choix m’a beaucoup aidé. Au milieu de la course, j’étais sur la piste avec un très bon rythme, totalement compétitif. Vers la fin de la course, la situation est redevenue plus difficile. J’ai également profité des nombreuses chutes pour ce classement dans le top dix, mais je n’avais jamais eu une aussi bonne impression sur la KTM dans aucune course jusqu’à présent ».

En examinant l’évolution de la RC16, Zarco pense que l’équipe KTM est sur la bonne voie : « lorsque les pneus perdent leur efficacité, la moto devient difficile à contrôler. Jusqu’à présent, cela a été le cas lors des dix derniers tours, mais aujourd’hui, ce ne sont que les quatre derniers, ce qui représente un réel progrès. Des essais sont prévus pour lundi et je pense que nous sommes en bonne voie pour rendre la KTM plus compétitive. Entre autres choses, nous allons tester un nouveau châssis ».

Zarco termine : « j’espère qu’avec l’aide de Dani Pedrosa, nous pourrons développer la moto de manière à pouvoir rouler avec moins d’effort. Je suis sûr que ce style est le moyen de rester rapide ». Son équipier Pol Espargaró a, quant à lui, terminé sa prestation à la septième place.

MotoGP Catalogne J3 : classement

Crédit photos et classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP