Le calendrier 2020 est tombé ! On a enfin une lisibilité sur ce que sera cette année, un repère que les pilotes réclamaient pour commencer à entrer dans leur bulle et accélérer leur préparation. Certains sont déjà fixés sur leur sort, comme Danilo Petrucci qui sait qu’il n’a plus à convaincre Ducati qui l’a poussé hors de son box usine. Il doit donc trouver une place, chez Aprilia ou KTM, s’il veut rester en MotoGP. Revanchard, il aura à cœur à montrer sa valeur et se fera un plaisir de contredire Ducati sur son évaluation…

S’il est un pilote qui n’aura rien à perdre cette saison en MotoGP, c’est bien Danilo Petrucci. Ainsi libéré, on pourra s’attendre à tout de la part de Petrux au point que Ducati devrait peut-être même s’en méfier… D’ailleurs, son manager Alberto Vergani prévient : « avec Espargaró chez Honda, Alex Marquez sera détourné chez Cecchinello et Crutchlow restera à pied. Dovizioso est un autre point d’interrogation entre Ducati et KTM. J’attends de voir avec Petrucci comment la situation évolue en général pour essayer de voir où on peut s’y glisser ».

“Si Danilo devait gagner, ce serait embarrassant”

« On parle déjà de 2021 comme si c’était demain, et pourtant, il y a encore 2020 à jouer. Si Danilo Petrucci devait gagner deux ou trois courses en début de saison sur la vague de la volonté de faire ses preuves, ce serait plutôt embarrassant » … Ambiance !

Petrucci, de son côté, se veut plus politiquement correct : « ce sera une saison très étrange, mais avoir le calendrier disponible nous permet au moins de commencer à métaboliser la nouvelle situation ». Il précise : « nous irons sur des circuits que nous connaissons déjà, mais à différents moments de l’année : nous n’avons jamais couru à Jerez en juillet, car normalement la course a lieu en mai, et la différence de température pourrait être décisive ».

Le pilote de Terni. Termine : « nous devrons tous nous adapter, mais maintenant, ce qui compte, c’est d’avoir enfin une date de début. Et pour le bien de tous, nous devrons également nous engager à respecter les règles de sécurité sanitaire de chaque pays où se dérouleront les Grands Prix ». Même pour laver son linge sale en famille ?

 



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team