Paolo Ciabatti est le directeur sportif d’une usine Ducati qui a revu totalement sa politique pilotes pour la saison 2021 de MotoGP. Dovizioso et Petrucci ne sont plus du paysage et seront remplacés par Miller et Bagnaia tandis que la moyenne d’âge a été drastiquement abaissée par le recrutement de trois rookies. Au milieu de tout ça, il y aura un Johann Zarco trentenaire qui sera doté d’une GP21 de dernier cri au sein du team Pramac. Ciabatti dit ce qu’il en pense mais nous met aussi l’eau à la bouche en promettant une moto qui devrait attirer les regards au Qatar …

Chez Ducati, en 2021, on a revu l’organigramme des pilotes et, malgré le gel technique prononcé jusqu’en 2022, on assure qu’à Losail, il y aura une GP21 qui vaudra le détour. C’est en substance ce qu’a rapporté Paolo Ciabatti, le directeur sportif des tuniques rouges, lors l’émission diffusée sur la toile « Griglia di Partenza ».

Ainsi, sur Johann Zarco, le cadre de Ducati Corse peut légitimement afficher sa satisfaction. Car le pari était tout de même osé, au sortir d’une saison 2019 où le Français avait été sérieusement chahuté : « nous avons beaucoup investi dans Esponsorama et Zarco et les résultats nous ont donné raison, méritant le passage dans l’équipe Pramac ».

Ciabatti : « nous avons des idées innovantes, même avec les limites de la réglementation »

L’Italien rappelle : « Johann a été blessé lors de la dernière course à Valence et n’a pas pu tester. Il a piloté la Ducati pour la première fois à Sepang en février 2020, testant immédiatement les nouveaux pneus. Il n’avait aucun souvenir de l’adaptation au vieux pneu, cela lui facilitait la tâche… » et il termine au sujet du Français : « il a un caractère un peu atypique pour un pilote, il a l’habitude de dire ce qu’il pense, mais c’est un travailleur très acharné. Grâce à lui, l’équipe Esponsorama a fait un saut qualitatif ».

Paolo Ciabatti assure également que Ducati a compris la leçon de l’année dernière … « 2020 a pris tout le monde par surprise. Nous avons appris la leçon, je pense que cette année sera différente ». Et voici pourquoi : « la moto a le moteur de l’année dernière, mais nous avons travaillé sur les autres domaines avec des idées que vous verrez bientôt. Nous avons toujours des idées innovantes, même avec les limites de la réglementation, et vous les verrez au Qatar ». Ducati qui joue avec les limites de la réglementation ? Voilà les adversaires prévenus …

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team