La légende des Grands Prix Dani Pedrosa s’est retirée de la vie active d’un pilote titulaire, mais il continue à faire parler son talent en le mettant à disposition de KTM comme testeur et développeur de la RC16. A Sepang, lors des derniers essais de cette intersaison finissante, il a fait sensation avec un troisième temps réalisé lors du second des trois jours de test en Malaisie. Pendant ce temps, Jorge Lorenzo a accepté le même travail de l’ombre que lui, mais pour Yamaha. Et il devrait faire un Grand Prix cette année comme invité. Une perspective que n’envisage toujours pas Pedrosa. Même si…

Dani Pedrosa était ravi d’avoir pu aller chercher un prix décerné depuis l’an passé par la Fédération royale espagnole de motocyclisme (RFME). Mais à l’époque, il se remettait d’une délicate opération de la clavicule. A présent en pleine forme, c’est rayonnant qu’il a embrassé l’assistance avec son trophée. L’occasion était trop belle de faire le point sur la situation d’un pilote si avare en paroles.

« Le test en Malaisie s’est bien passé » commence l’Espagnol qui était aussi du shakedown. « Nous avons pu essayer beaucoup de choses. Les pilotes des équipes Tech3 et KTM ont fini par être beaucoup plus heureux et c’était positif. Les résultats semblent un peu trop serrés, mais nous verrons si les pilotes KTM font de meilleures courses cette année. C’est une moto qui a priori n’est pas la meilleure, mais on travaille et les changements sont remarqués, c’est ce qui s’est reflété. Ensuite on verra, car la saison a de nombreux types de circuits et de conditions. Mais c’était bien. »

Cela étant dit, le sujet d’un éventuel retour à une compétition a été abordé : « c’est différent d’être sans compétition. Il y a toujours des moments, surtout dans les Grands Prix dans lesquels vous vous trouvez, quand vous allez sur la piste, vous regardez les autres et vous avez la nostalgie. Pour l’instant, je suis content de ce que je fais et l’usine est heureuse » a-t-il commenté.

 

 

 

« Pour l’instant ? » La porte s’entrouvrirait-elle ? « Pour le moment, nous avons assez de travail à faire avec la moto. L’important est que Pol, qui est le fer de lance de l’équipe, se sente bien et puisse faire un pas en avant par rapport à la saison dernière, tant au niveau des résultats que des sensations. On verra si les autres pilotes de la marque s’adaptent à la catégorie et aident l’équipe à être plus haut », a-t-il déclaré avec un « pour le moment » toujours lourd de sous-entendu !

« Je me concentre sur ce que j’aime, et ce sont les motos. En tant que testeur chez KTM, ils apprécient ma contribution et je suis heureux car il y a une bonne ambiance. C’est un autre rythme que celui d’un pilote de course. Il y a aussi ses bonnes choses, pour d’autres raisons, c’est différent, parce que vous voulez toujours vous améliorer, mais je développe totalement la moto et la chose positive est que les ça aide les autres pilotes de l’équipe, et c’est ce qui me fait plaisir » termine Dani Pedrosa sur Marca.


Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP