MotoGP Dani Pedrosa : KTM reconnait la wildcard mais ne garantit pas la participation

par | 8 juillet 2021

Avec cette idée élaborée par KTM d’un retour de Dani Pedrosa dans un Grand Prix, cette saison 2021 passionnante s’annonce encore un peu plus pimentée à la rentrée. Elle aura lieu au mois d’août en Styrie et se prolongera du côté de Misano, deux régions que devrait arpenter le pilote test KTM au milieu du peloton MotoGP. La wildcard est acquise pour l’Espagnol. Cependant, le directeur sportif Pit Beirer précise qu’une telle invitation peut être honorée… Ou pas.

Pit Beirer a quelque peu refroidi les fans d’un Dani Pedrosa qui vont trouver assez longue la trêve estivale. Et pour cause : à la rentrée, leur idole aura la possibilité de participer à un Grand Prix en Styrie et à un autre à Misano. La wildcard est acquise. Cependant, rien n’oblige l’honorer… Beirer dit ainsi sur Speedweek : « toutes les wildcards demandées n’ont pas l’obligation d’être faites » dit le haut représentant KTM. Côté pilote, le Titanium a évoqué un bon moment pour faire une course. Les choses se présentent donc assez bien, mais il faut rester prudent car, comme l’a signalé Randy de Puniet, le niveau est tel actuellement en MotoGP que se relancer ainsi occasionnellement dans la mêlée, c’est d’abord être assuré d’y recevoir des coups.

L’opportunité est là néanmoins et elle permet à Pit Beirer de faire le point sur l’état de ses effectifs pour ce qui est des pilotes d’essais. Dani Pedrosa a 35 ans et Mika Kallio aura 39 ans en novembre prochain. Des âges loin d’être rédhibitoires puisque Pirro chez Ducati a soufflé récemment ses 35 bougies tandis que chez Suzuki, Guintoli est depuis peu un quadra. Et il fait des merveilles, tant dans son travail sur la GSX-RR qu’en compétition en Endurance. Il est ainsi désormais inscrit au palmarès des 24 heures moto.  Seul écueil pour KTM : Kallio a subi une fracture du tibia et du péroné lors de la dernière pré-saison, ce qui l’a obligé à modifier le calendrier que la marque s’était fixé pour ses tests.

Pourtant, Pit Beirer, directeur de la compétition KTM, évoque qu’il a en tête l’idée de rajeunir ses troupes : « les deux pilotes d’essai que nous avons ont déjà un certain âge. À un moment donné, nous devrons penser à un testeur plus jeune, même si pour le moment nous nous sentons très à l’aise avec ceux que nous avons ».

KTM

KTM et l’idée “fascinante” concernant Petrucci

Pedrosa est souvent désigné comme celui qui a principalement permis à la RC16 d’arriver au niveau qu’elle affiche aujourd’hui. Il est dans les murs de Mattighofen depuis 2019. Mais Kallio, en fonction depuis la naissance du projet autrichien en MotoGP n’est pas oublié : « le travail de Mika diffère souvent de celui de Dani Pedrosa. Le travail d’un testeur n’est pas seulement de rouler jusqu’à la dernière seconde. Il y a beaucoup de travail de base à faire, tester un nouveau châssis, une nouvelle fourche, quelques ressorts… Mika a un travail important, tout comme Dani » assure Beirer.

Il n’y a donc pas d’urgence à rafraichir cette équipe test. Cependant, soit Petrucci, soit Lecuona devront lâcher le guidon de la KTM Tech3 à la fin de l’année. Alors pourquoi pas en récupérer un au terme de cette saison ? Si Beirer évoque l’idée, ce n’est que pour Petrux : « avoir un testeur comme Danilo dans la maison, qui peut courir à tout moment à un niveau élevé comme remplaçant si un conducteur régulier est blessé est bien sûr aussi une pensée fascinante » dit-il. Reste qu’entre Dani Pedrosa et l’Italien, nous avons deux corpulences radicalement opposées… Un sujet qui n’est, enfin, sans doute pas prioritaire à un moment où KTM doit d’abord se parer des attaques de la concurrence contre ses espoirs Raul Fernandez et Pedro Acosta

Pedrosa

 

Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP