MotoGP : Dani Pedrosa se confie sur la KTM, Pol Espargaro, Lorenzo et faire un Grand Prix

par | 20 avril 2020

Dani Pedrosa en a terminé avec sa carrière de pilote titulaire et il a trouvé une nouvelle vocation en participant à plein au projet KTM en MotoGP. Comme Jorge Lorenzo, il a quitté Honda pour en arriver là, mais à la différence de Por Fuera, il a tenu parole sur le fait qu’il n’aspire nullement à un retour à la compétition. Pour le Majorquin, c’est plus flou tandis que les deux ont subi le choc d’avoir Marc Márquez comme équipier. Sur ces sujets, le petit samouraï toujours affûté s’exprime, et même sur un éventuel Grand Prix en wildcard…

Dani Pedrosa est un triple Champion du Monde sans néanmoins la moindre couronne en MotoGP. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, comme le montre le nombre de ses victoires. Mais ça ne l’a pas fait. L’arrivée de Marc Márquez lui a fait comprendre que ça n’arriverait pas, tandis que son corps demandait grâce après tant de combats. Il a donc pris se retraite chez KTM, comme pilote test pour faire avancer le projet RC16. Une direction qui n’a pas fait sourire Alberto Puig qui, depuis, doit se remettre d’un Jorge Lorenzo revenu chez Yamaha

Confiné comme tout le monde, il s’est ouvert sur son actuel employeur comme sur ses anciens collègues. Il a aussi parlé de faire une course… Mais commençons par le niveau technique de la RC16. Elle a semblé être sur la bonne voie lors des tests hivernaux. Cependant… « Le système « holeshot » n’est pas encore validé sur la KTM. Il peut être mis sur la moto, mais il y a d’autres priorités. Il arrivera sûrement à un moment donné. » Il se souvient au sujet de ce système : « avec Showa, chez Honda, en 2008, je l’ai essayé. Ca partait vite mais on perdait le contrôle. Si la moto allait droit, très bien. Mais il était facile d’aller accidentellement sur un adversaire et nous l’avions rejeté. »

 

 

 

Sur son premier contact avec la RC16, il révèle : « la première fois que je suis monté sur la KTM, j’ai dit au mécanicien lorsque j’en suis descendu : Pol va vite. » Il faut donc un style particulier. A ce sujet, il a une bonne nouvelle pour Brad Binder : « il a une très bonne attitude. Il a un style assez similaire à celui de Marc Márquez, très appuyé sur la roue arrière et laissant l’avant libre. Quand il parviendra à adapter son style pour entrer dans les virages, ça va commencer à aller mieux. Ça lui va, mais il a une bonne attitude. »

Sa référence à Marc Márquez nous amène à parler de Honda en mettant en exergue cette idée lancée d’un Pol Espargaró au HRC par l’intéressé lui-même…
« Les motos ont un caractère similaire. Elle est nerveuse, difficile à faire tourner, physique, il y a des paramètres différents de ceux de la Yamaha. S’il est adapté à la KTM, il s’adaptera à la Honda. »

Mais on sait que ce n’est pas donné à tout le monde…  « Je ne pensais pas que Jorge Lorenzo aurait autant de difficulté avec la Honda. S’il avait fait le saut de Yamaha à Honda, j’aurais compris car la Yamaha semble plus calme. Mais venant de la Ducati, qui est connue pour être plus physique et agressive, je m’attendais à ce que le saut ne se remarque pas. Il était si fort. Cela fait penser que peut-être la Ducati est plus gérable. »

Il termine sur l’idée d’une wildcard avec KTM. Une opportunité qui serait avant tout une plus-value pour le développement de la moto, qu’il met au-dessus de sa personne : « sur le principe, je dis non. Mais si KTM considère qu’il est avantageux de courir, cela sera discuté. » Rendez-vous peut-être en 2021…

Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP