Suzuki n’est certainement pas l’écurie la plus pimpante du paddock MotoGP. Sans team satellite, semblant compter le moindre sous et pariant sur la jeunesse moins exigeante en salaire, mais au très bon rapport qualité prix, le constructeur d’Hamamatsu fait cependant intelligemment son chemin dans le milieu. Ce dont se félicite le team manager Davide Brivio qui prévient ses ouailles qui pourraient penser trouver mieux ailleurs avec un exemple : Maverick Viñales !

Davide Brivio est un homme heureux. Son aventure Suzuki se passe bien. Et elle a fait mieux que survivre au départ vers Yamaha de celui qui s’apprêtait à en être son icône : Maverick Viñales. Une relation particulière que l’Italien décrit ainsi : « nous avons, avec Maverick, un souvenir précieux, nous avons remporté la première course, c’est une personne à qui nous devrions tous être reconnaissants et qui nous unit, mais nous sommes satisfaits de la situation actuelle. La première chose que nous ferons, le moment venu, sera de parler à Álex et Joan ».

Soit ces deux pilotes actuels. Brivio ajoute en se remémorant l’épilogue de la période avec Viñales : « avec Maverick, nous avions le choix avec lui, mais nous voulions respecter sa volonté. Nous avons été très corrects. Parfois, je pensais que c’était trop correct car nous pouvions dire non. Mais ce n’est pas le style de Suzuki » a expliqué Brivio. « Aussi parce qu’un pilote qui reste sans motivation, ça ne va pas bien ».

Mais à présent, au vu du parcours du même Viñales chez Yamaha, et qui voit actuellement la Suzuki d’Álex Rins devant lui au championnat, les hommes d’Hamamatsu ont le retour sur investissement de leur correction : « je dois dire que l’exemple de Maverick a été pour nous un excellent investissement, car tout pilote, avant de quitter Suzuki, doit réfléchir à deux fois. De ce point de vue, je dirais que cela a beaucoup servi ».

Un message clair à son duo de pilotes qui devra peser le pour et le contre au moment où il faudra renégocier son contrat. Et ce moment approche à grands pas… « Nous n’avons pas encore parlé. Nous n’avons pas commencé, c’est un peu tôt. Nous sommes très heureux avec Rins et Mir, ce serait donc très agréable de rester ensemble. Pour notre part, nous souhaitons continuer avec les deux pour continuer le bon travail que nous accomplissons. J’espère qu’ils veulent continuer » a déclaré Brivio.



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar