Yamaha ne veut plus entendre parler de Viñales et réciproquement, mais il faut tout de même finir une saison sensible car un titre mondial est en jeu avec le fer de lance Fabio Quartararo. Un appui pour le Français serait apprécié, mais sur le marché, aucun pilote ne semble libre pour la mission. Sauf un Andrea Dovizioso qui aurait une possibilité d’intégrer les rangs d’une équipe Petronas dont le patron Razlan Razali a déjà dit qu’il n’était aucunement une de ses priorités. Ce dont ne se préoccupe guère un Lin Jarvis qui est aux commandes du navire Yamaha dans le paddock…

L’hypothèse arrive de ‘La Gazzetta dello Sport‘ est elle veut que, ces derniers jours, les discussions se soient intensifiées entre Andrea Dovizioso via son manager Simone Battistella et Lin Jarvis, directeur général de Yamaha. Le pilote de Forlì pourrait clôturer cette saison MotoGP sur la M1 après avoir effectué quelques essais privés avec Aprilia.

Cependant, le retour à court terme de Dovi ne serait lié qu’à un engagement à temps plein également en 2022, toujours dans l’équipe satellite et avec une moto officielle. Les hautes exigences de Dovizioso ne varient donc pas et restent difficilement réalisables dans un MotoGP qui joue actuellement à plein le renouvellement des générations.

Yamaha

Yamaha doit ratisser large

Cependant, le supposé nouveau sponsor titre du team malaisien en lieu et place de Petronas, soit l’enseigne italienne WithU, basée à Milan, souhaiterait un pilote compatriote. L’alternative est Marco Bezzecchi, qui semble cependant plus orienté vers l’équipe VR46 de Valentino Rossi.

En attendant, Andrea Dovizioso a toujours un engagement avec Aprilia pour un essai à Misano du 31 août au 1er septembre. Maverick Viñales, quant à lui, pourrait effectuer des tests avec la RS-GP et profiter des trois wild cards disponibles conformément à la réglementation. Peut-être en commençant par Aragon ou Misano. Mais il y a aussi Silverstone le week-end prochain.

Lin Jarvis

 




Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team