Le MotoGP est un univers définitivement impitoyable et, chez Yamaha, on s’ingénie à le faire remarquer ces derniers temps. On rappellera ainsi les derniers événements : Viñales a obtenu la rupture conventionnelle, Rossi, en annonçant sa retraite, a eu une mention sympathique de Petronas sur le fait que les résultats auraient pu être meilleurs, Yamaha a proposé à Rossi ses M1 qu’il a refusées pour ne pas embarrasser Petronas et les mêmes couleurs malaisiennes doivent maintenant bel et bien se résigner à ce à quoi elles s’attendaient : perdre Morbidelli en 2022. Lin Jarvis l’annonce en effet comme équipier de Fabio Quartararo… 

C’est le remue-ménage chez Yamaha qui peut considérer les performances de Quartararo solide leader de ce championnat comme un don de la providence. Car autour du Français, c’est un vrai champ de mines… Dernière explosion en date, la prise de position de Lin Jarvis assurant que Franco Morbidelli serait dans le box de l’usine en 2022, en lieu et place de Viñales. Yamaha Motor Racing a accédé à la demande de son pilote de quitter plus tôt que prévu ses fonctions pour la marque à Assen. Une mission de quatre ans et demi s’achèvera alors, et sur le mode échec, en espérant que ça ne tourne pas réellement au vinaigre avant la fin de cette saison.

Lin Jarvis Morbidelli

L’annonce de Lin Jarvis fait aussi plaisir à Ramon Forcada

Pour ce qui est de la suite, c’est Lin Jarvis lui-même qui la présente : « nous avons clairement confirmé notre intention à Morbidelli. Franky a informé l’équipe Petronas qu’il partait et l’équipe a accepté cette décision. Franky fera ce mouvement. Mais nous devons encore définir les détails exactement ». Ces négociations portent sur la durée du contrat, les honoraires et autres subtilités que Yamaha doit négocier avec les responsables de la VR46 Riders Academy pour « Morbido ». Il y a eu une autre réunion sur ce sujet samedi dernier à Spielberg.

Morbidelli pourrait également ramener son chef d’équipe espagnol Ramon Forcada dans l’équipe d’usine, où il a travaillé pour Maverick Viñales jusqu’à fin 2018 et avant cela pour Jorge Lorenzo. « Nous avons déjà rencontré plusieurs fois la direction de Franky. Et cela arrivera », a assuré Jarvis, directeur de course Yamaha à Speedweek sur l’arrivée de l’italo-brésilien. Quartararo connait donc le nom de son futur équipier, et c’est une vielle connaissance. Quant à Petronas a présent totalement dépouillé, il va falloir trouver deux pilotes…

Selon Lin Jarvis, les pilotes Yamaha vont devoir s'armer de patience ...

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP, Petronas Yamaha Sepang Racing Team