Andrea Dovizioso est l’un des pilotes expérimentés qui réfléchissent à leur avenir professionnel en vue de la saison 2022. Rossi en fait également partie, comme Petrucci qui est dans l’expectative au sujet de sa carrière chez KTM. La liste n’est pas exhaustive tandis que celle des motos disponibles s’est étonnamment allongée depuis que, d’Assen, Maverick Viñales a lâché la proie Yamaha pour l’ombre du marché des transferts. Une nouvelle conjoncture qui n’a évidemment pas échappé à l’Italien de 35 ans, passionné de motocross et qui aimerait mettre un terme à son année sabbatique…

Le MotoGP profite encore de son cessez le feu dans sa campagne 2021 qu’offre la trêve estivale. Mais celle-ci arrive à son terme et lorsque les hostilités reprendront en Autriche, de grandes décisions devront être prises. Et selon leur orientation, des carrières se décideront. Dont celle de Dovizioso qui, insiste-t-il, n’est pas terminée, mais bel et bien mise en sommeil par ses soins…

Pour l’ancien de Ducati et triple vice-champion du monde l’unique opportunité Aprilia du départ s’est doublée d’une voie Yamaha. Il rappelle ainsi la situation : « les adieux de Viñales peuvent ouvrir de nouveaux scénarios, car ils libèrent des motos », explique Dovi aux micros de Rai Sport. « Ensuite, nous devons voir ce que Valentino décidera de faire. Mais cela s’applique à tout le monde. Nous verrons ».

Dovizioso

Dovizioso : “je me sens compétitif mais seule la piste peut vous donner la réponse

Une chose est sûre : Andrea Dovizioso ne se considère pas encore comme un ancien pilote. « Non, pas ça », précise-t-il. « Je me sens compétitif. Mais seule la piste peut vous donner la réponse, c’est donc mon sentiment. Ma dernière année, 2020, a été mauvaise en termes de feeling et de situations : malgré cela, j’ai terminé quatrième. Alors en tout cas je me sens fort ».

Il ajoute : « je vais bien. C’est une année anormale, étrange, surtout après dix-neuf ans de MotoGP, avec un programme bien défini. Cette année, j’ai créé le programme pour moi-même, donc c’est différent ».

En attendant, il continue de courir en motocross, son autre grand amour sur deux roues, et de suivre le MotoGP depuis le canapé de sa maison : « je suis un grand fan de tous les sports, donc j’ai l’habitude de regarder les courses à la télévision. C’est sympa, j’aime regarder les courses, comprendre les mêmes choses que j’ai étudiées le week-end. Je n’ai pas lâché, car c’est ma passion quand même ». Un message aussi lancé à tout recruteur potentiel… On rappellera que Dovizioso va relancer ses tests sur l’Aprilia en Aragon, puis par deux fois à Misano.

Dovizioso




Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini