Au moment d’aborder un Grand Prix de France qui sera le cinquième rendez-vous de l’année en MotoGP, on constate, qu’au classement général, c’est le pilote satellite Hector Barberá qui pointe comme le meilleur pensionnaire d’une Ducati. Une huitième place qui rappelle que, malgré les belles dispositions affichées par la nouvelle GP Desmo16, les résultats n’ont pas été à l’arrivée. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé…

Un Grand du Qatar intéressant mais aussi marqué par une attaque virile de Iannone sur Dovizioso, du genre de celle qui a été lancée par le même Maniac sur son binôme en vue de l’arrivée en Argentine. Un assaut qui s’est terminé comme on le sait, soit par un accrochage doublé d’un drame au sein des troupes Ducati qui voyaient en une seule manœuvre s’envoler à la fois une seconde et une troisième place.

A Austin, l’infortuné Dovizioso croisait la trajectoire de la RC213V de Pedrosa transformée en missile sol-sol. Un fait de course bien différent et le pilote transalpin a bien insisté sur cette distinction, menant, certes au même résultat. Puis a suivi le chemin de croix de Jerez, où Ducati devait plus se concentrer sur ses problèmes que sur la gestion de ses deux pilotes.

Enfin, pas tout à fait. Car selon le site Sport-Rider, les rouges ont recadré leur duo. Avec l’imposition verbale d’un protocole sur les luttes fratricides. La règle est la suivante : une attaque d’un Andrea sur l’autre ne devra être rendue que lors du tour d’après. En somme, une seule offensive par tour. Ce qui permettra de réfléchir à sa manœuvre. Certes, mais en Argentine, l’incident a eu lieu dans le dernier tour avec un suicide collectif comme bilan.

Alors ? Alors, on prendra ça plus comme un avertissement contre toute attaque entre équipier. Malheur à celui qui sera responsable de la prochaine bévue. Il scellera son sort bien avant l’échéance d’une Grand Prix à Barcelone connu pour être le lieu où Ducati rendra son verdict sur qui sera l’équipier de Jorge Lorenzo. Ce sera juste après un Grand Prix national au Mugello où il faudra plus que bien se tenir. Après Barcelone en revanche, tous les coups pourront être donnés à défaut d’être toujours permis…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team