Pour le coup, on ne pourra pas dire que la rumeur qu’il avait lancée ne s’est pas vérifiée dans les faits. En effet, Carlo Pernat avait prévenu qu’Enea Bastianini avait trouvé une porte d’entrée vers le MotoGP. Et qu’elle le mènerait dans le box Avintia. Cela étant dit, il était bien placé pour le savoir puisqu’il est le manager du pilote… Et puis il y a un détail qu’il n’avait pas vraiment formulé et qui n’en est pas un : Bastianini a un contrat Ducati…

Il y aura assurément un pilote venu du Moto2 qui sera en MotoGP en 2021. Une montée en grade que la pandémie qui sévit actuellement avait inscrit en pointillées pour une génération actuellement dans la classe intermédiaire des Grands Prix. S’il devait en avoir un, les pronostics donnaient jusque-là les faveurs à Jorge Martin. Puis le confinement a pris fin, la saison s’est poursuivie et l’Espagnol est maintenant isolé parce qu’il a été testé positif au Coronavirus…

Son cas attendra donc. Mais celui d’Enea Bastianini est réglé. Il sera un pilote Avintia Ducati en 2021. Enfin, du moins à 99% selon Ruben Xaus qui, en revanche est à 100% convaincu de perdre son pilote actuel qui n’est autre que Johann Zarco. Ce dernier ira chez Pramac, voire mieux, dans le team officiel de Borgo Panigale.

Un contrat Ducati

Pourquoi ce 1% de marge ? Parce que Bastianini n’a pas un accord avec Avintia. Mais avec Ducati, qui le placera donc où il veut… « J’ai signé avec Ducati pour l’année prochaine et c’est un achèvement de mon chemin de croissance et une opportunité unique que très peu ont » a annoncé l’actuel pilote Italtrans en lice pour le titre en jeu en Moto2.

« Le plaisir est toujours le même, mais c’est une autre étape et je suis heureux de cette opportunité que je vais essayer de profiter au maximum : je dois remercier beaucoup de gens, de ma famille, aux mécaniciens, en passant par mon manager Carlo Pernat pour m’avoir aidé dans ce domaine » termine l’Italien qui est maintenant totalement libéré pour se concentrer entièrement à sa quête de la couronne suprême face à Luca Marini et… Jorge Martin.



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing