Paolo Ciabatti est un directeur sportif de Ducati Corse particulièrement attentif en ces temps de confinement qui laissent les pilotes seuls face à eux-mêmes. C’est justement le cas du sien, en l’occurrence un Andrea Dovizioso isolé, y compris de sa famille puisqu’il n’a pu la rejoindre avant que l’Italie ne mette fin à son flux de circulation. Ces dernières déclarations sur carrément le sens de la vie et la valeur des choses ont mis en relief une certaine gamberge. Le responsable les comprend, mais ne s’inquiète pas pour autant de la motivation de son fer de lance…

Le coronavirus est létal pour ses victimes et corrosif pour les systèmes comme pour les certitudes. De ce point de vue, le MotoGP a formé le carré pour faire face au péril tandis que les pilotes, confinés, cherchent à garder le cap pour ne pas se perdre dans de noires pensées. Justement, l’homme en rouge qu’est Andrea Dovizioso a comme montré être impacté par cette crise mondiale.

Dovi n’a pas caché qu’il se demandait s’il n’y avait pas mieux à faire de sa vie que d’être un pilote MotoGP. Reconnaissant aussi qu’il n’avait encore rien décidé pour 2021. Un signal d’alarme pour Ducati qui pourrait ainsi perdre son leader ?  Paolo Ciabatti se montre rassurant en relativisant… « En ce moment, nous avons plus de temps pour réfléchir à notre vie et cela vous amène à faire des réflexions que, dépassés par la routine quotidienne, vous n’avez pas le temps ni l’envie de faire normalement. »

« Je pense qu’Andrea veut toujours courir. Une année complète d’arrêt, que nous essaierons tous d’éviter, pourrait également vous amener à décider d’arrêter, car il serait difficile de garder vivantes les motivations » ajoute Ciabatti. « Andrea vient d’avoir 34 ans, c’est un pilote mature mais absolument jeune pour pouvoir penser à courir encore plusieurs années en restant compétitif, donc je ne suis pas inquiet. Je pense qu’il voudra continuer et nous en parlerons le moment venu, maintenant c’est trop tôt. »

Attention quand même, car en prenant son temps, Ducati s’est fait aussi fait faire les freins sur le marché des transferts par Yamaha qui a fidélisé tant Maverick Viñales que Fabio Quartararo

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team