Harley-Davidson n’avait pas mis grand monde au courant, mais la marque a tout de même donné un éclairage au sujet de ses futures orientations sur son site officiel. On y constate que les annonces à rallonge sur les modèles électriques n’ont plus prise, une coupure qui montre que ces derniers jouent les fusibles dans le retour aux fondamentaux du blason de Milwaukee…  

Enfin, lorsque l’on parle de fondamentaux, on entend par là une reconsidération du moteur thermique pour la propulsion au sens général du terme. Car même de ce point de vue, la révision assumée ne ressuscitera pas la gamme Sportster ni même la prometteuse Bronx que l’on regrette même si elle n’est pas sortie.

Reste que le concept électrique chez Harley-Davidson ne suscite plus le coup de foudre. Le site solomoto.es l’a remarqué, sur le site Web de Harley-Davidson USA, il y avait une section consacrée aux « véhicules du futur », qui comprenait, entre autres et jusqu’à récemment, une sous-section de motos électriques.

Harley-Davidson gardera-t-il la LiveWire ?

Actuellement, cette section a disparu du Web et en ce qui concerne les “futurs véhicules électriques”, vous ne pouvez voir que des vélos électriques et le petit scooter avec des batteries, mais aucune trace de motos, comme l’intéressant “flat-tracker”‘ apparu jusqu’à il y a peu sur la toile du fabricant de Milwaukee.

Tout cela fait partie de la campagne de restructuration de la production de l’entreprise, initiée par le nouveau PDG de Harley, Jochen Zeitz, qui a mis un terme aux plans expansionnistes de son prédécesseur, Matt Levatich. A ce propos, doit-on craindre pour la LiveWire ? Pendant ce temps, les relations avec les Chinois se resserrent pour des modèles de petite cylindrée avec des customs dont on se demande s’ils arriveront jusqu’à chez nous, leur priorité étant les marchés émergents, encore loin de la propulsion électrique …

Harley-Davidson débranche l'électrique ...