C’est un tout nouveau visage que présentera Ducati en MotoGP cette année. En effet, en descendant la moyenne d’âge de ses six pilotes de 29 à 24,1 ans, le constructeur de Borgo Panigale envoie le signal fort d’une page tournée et d’un nouveau chapitre entamé. Un changement qui a déjà un effet bénéfique puisque, avant même que la saison ne commence, Ducati est assuré d’un titre …

Ducati a donné son congé à Danilo Petrucci et a lassé suffisamment un Dovizioso qui était dans ses murs depuis huit saisons avec le rôle de leader pour qu’il prenne seul la direction de la sortie. Depuis, il raconte son histoire en rouge, avec des mots qui révèlent que tout n’allait pas pour le mieux dans le meilleur des mondes sur la Desmosedici …

Une synthèse que devra peut-être retenir le nouveau contingent mis en place par Ducati pour 2021, et ensuite. En attendant, les sourires sont de mise comme les ambitions. Le directeur sportif Paolo Ciabatti passe en revue ses troupes fraiches en leur assignant déjà quelques missions… Il commence d’abord par le nouveau duo qui égayera le box officiel, en l’occurrence Jack Miller et Pecco Bagnaia : « après six ans en MotoGP, Jack a suffisamment d’expérience et il a terminé la saison 2020 avec de très bons résultats », note Ciabatti. « Il est donc susceptible d’être notre candidat numéro un ».

Cependant … « Mais je ne sous-estimerais pas Pecco. S’il peut commencer la saison avec le même niveau de confiance qu’il a affiché à Jerez et Misano, alors lui aussi peut suivre. J’en suis sûr ». Avec l’Italien s’ouvre la réflexion sur la jeunesse qui déboule chez Ducati : « on ne peut pas en attendre trop de la part de l’équipe Esponsorama avec les deux rookies. Je ne veux pas mettre trop de pression sur nos recrues cela vaut également pour Jorge Martin chez Pramac ».

Ducati a déjà chez lui le rookie de l’année

« Ils devront apprendre à connaître le MotoGP et leur nouvelle moto. Ils ne devront pousser et augmenter leur vitesse que lorsqu’ils auront trouvé leur chemin dans cette nouvelle classe et se sentir à l’aise » rassure Ciabatti qui précise quand même : « Jorge Martin peut faire de grandes choses. Ensuite, il ne faut pas oublier l’équipe Esponsorama, dans laquelle nous avons le champion du monde et le finaliste en Moto2 avec Enea Bastianini et Luca Marini ».

Ducati a remporté le championnat du monde des constructeurs en 2020 pour la première fois depuis 2007. Le fabricant de Borgo Panigale remportera certainement un autre titre, celui de Rookie de l’année. Et pour cause… Il se jouera entre ses trois pilotes débutants, soit Martin, Marini et Bastianini. « Oui, ça devrait être facile pour nous de gagner ce prix », a reconnu Ciabatti sur Speedweek.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team