Chez Ducati c’est un peu l’embellie même si, depuis le dernier Grand Prix d’Espagne, on a redonné les clés du classement général provisoire à Marc Márquez. Reste que la GP19 a de quoi entretenir l’espoir d’un titre mondial pour son pilote Andrea Dovizioso. Quant au Superbike, Álvaro Bautista reste intouchable avec sa Panigale V4 R. Un homme est derrière tout ça et aux manettes. Il s’agit de Gigi Dall’Igna. DesmoDovi lui a déjà tressé sa couronne de lauriers en rappelant son énorme contribution à la cause. Des honneurs que l’intéressé édulcore.

Gigi Dall’Igna avait déjà mené une marque au succès. Il s’agissait d’Aprilia qui se porte moins bien depuis qu’il est parti. En revanche, Ducati va mieux depuis qu’il est arrivé. Mais l’Italien n’est pas du genre à tirer la couverture à lui : « Ducati est une excellente équipe, composée de nombreuses personnes et de techniciens » commente-t-il sur GPOne. « J’apporte ma contribution, mais je pense que l’équipe est capable d’atteindre les résultats actuels même sans moi ».

« Actuellement, nous avons de quoi être satisfaits, étant donné que notre objectif est d’être aux avant-postes. Nous devrons évidemment rester là ce niveau-là jusqu’à la fin du championnat et ce sera certainement la chose la plus compliquée, étant donné que les adversaires sont forts et que, chaque année, le niveau s’élève ».

Son attention se porte sur sa paire de pilotes en MotoGP : « Andrea va bien, il a de bonnes sensations sur la moto. Danilo s’est montré rapide lors des essais hivernaux et lors des trois premiers Grands Prix de la saison. Peut-être a-t-il peu réussi en course pour certaines raisons, mais je suis convaincu que lui donner le temps nécessaire montrera ce qu’il peut faire ».

Il termine sur la nouvelle politique mise en place dans le box : « c’est vraiment une équipe, comme cela n’est jamais arrivé dans l’histoire du MotoGP. L’objectif était de penser différemment que d’habitude, en essayant de créer un lien interne fort au sein du groupe. En hiver, nous avons pu trouver des résultats importants qui seront confirmés également lors de l’approche des deux pilotes en course. Je vois un Dovizioso qui aide Petrucci et, à son tour, Danilo a pu apporter une contribution à Andrea dans certaines situations ».

On rappellera néanmoins que le même Petrucci a signé un contrat d’un an avec les rouges, et que Jack Miller ne pense qu’à lui prendre sa place en 2020.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team