Danilo Petrucci est un des deux pilotes à qui Ducati a montré la sortie au terme de la saison 2020 de MotoGP. L’autre est Andrea Dovizioso, même si le scénario pour ce dernier a été différent : c’est lui qui a choisi le moment pour partir, claquant la porte des négociations en plein Grand Prix d’Autriche, alors que Petrux a su dès le confinement que c’en était terminé de sa période rouge. L’autre différence entre les deux Italiens est que Dovi règle maintenant ses comptes. Alors que le désormais pilote Tech3 KTM ne se plaint finalement de rien …

De son année sabbatique, Andrea Dovizioso déverse ce qu’il a visiblement trop longtemps gardé en lui. En point de mire, un Gigi Dall’Igna à la limite dépeint comme un potentat, que Dovi aurait eu le grand tort de trop souvent contredire lors des briefings techniques qui ont fini par cesser. Une ambiance lourde que l’autre pilote, Danilo Petrucci reconnait avoir décelé : « je n’ai jamais aimé avoir une atmosphère froide dans le box. Je préfère que tout le monde donne le meilleur sur le plan humain ».

Dans le même temps, Petrux remet les choses en perspective : « peut-être qu’il y avait beaucoup plus en jeu pour eux, puisqu’ils se sont battus pour le titre de champion du monde à partir de 2017 et ont pu gagner des courses ». Ils parlent bien sûr de Dall’Igna et de Dovizioso qu’il finit tout de même par citer dans son entretien avec GPOne : « Gigi et Andrea ont travaillé ensemble pendant de nombreuses années, il a été le meilleur pilote Ducati pendant de nombreuses années. Ils ont probablement discuté de certaines décisions concernant la géométrie de la moto. Andrea voulait une chose, tandis que Gigi en suggérait une autre, pour autant que je sache ».

Petrucci : « Dall’Igna a un caractère spécial » 

Mais Petrucci, à partir de là, ne prend pas partie pour l’un ou l’autre camp, même si, finalement, il penche légèrement vers Dall’Igna … « Gigi Dall’Igna a un caractère spécial, il se concentre sur le travail dans le box et se soucie beaucoup moins des relations humaines ». Mais Petrux reconnait avoir eu une relation tout de même détendue avec Dall’Igna, et qu’il s’est toujours interrogé sur la relation tendue entre son ancien coéquipier et le directeur de course.

Petrucci ajoute : « Gigi est un vrai ingénieur, un phénomène. Il a fait des progrès décisifs chez Ducati, avec Andrea Dovizioso. La première Ducati, qui a été entièrement conçue par lui, a été très rapide en 2015 et a été continuellement développée ». A écouter Petrucci, finalement, à chacun son métier …

Petrucci dit que tout n'aurait pas été si noir chez les rouges ...



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3