Durant l’intersaison et tandis que la page Dovizioso-Petrucci se refermait chez Ducati, la marque a été mise sur la sellette par les partants sur sa façon de considérer ses pilotes. Pour tout dire, de considération il ne semblait même pas y en avoir selon le vécu du duo italien, une opinion qui avait fait réagir les cadres de Ducati Corse. On ne sait s’il y a eu cause à effet ou si, finalement, rien n’a changé chez Ducati, mais ce qui est certain c’est que cette saison, on remarque plus la cohésion et la solidarité au sein de la marque. Jorge Martin, en ce sens, serait même carrément un cas concret…

Jorge Martin a déjà son contrat pour 2022 et il a réussi l’essentiel de sa première saison en MotoGP avec une solide prestation lors du Grand Prix Doha. Une pole position et un podium ont été les bienvenus, surtout lorsque l’on connait la suite, soit une violente chute à Portimao. Qui a stoppé net sa progression. Et qui la ralentit encore fortement.

Pour s’en persuader, il faut se rappeler son commentaire au terme d’un Grand Prix des Pays-Bas qu’il a dû abandonner : « je ne suis toujours pas à 100%, je me rends compte que je manque un peu de force et nous travaillons dur pour revenir aux conditions de début de saison au plus vite ». Il ajoute même : « beaucoup de choses vous passent par la tête et, parfois, j’ai pensé à arrêter. À ce moment-là, vous devez montrer à quel point vous êtes fort. Je pense que j’ai fait un bon début de saison, mais la blessure a été un coup dur et cela m’a pris du temps pour apprendre la moto ».

La trêve estivale sera mise à profit pour se remettre en forme pour la prochaine manche autrichienne du 6 au 8 août. Ce sera une piste compatible Ducati, du moins sur le papier. « Je veux être meilleur que je ne l’étais lors de la dernière course » dit simplement l’Espagnol qui a subi huit fractures et a été opéré trois fois. Le nouveau venu a raté la course au Portugal et les manches du championnat du monde suivantes à Jerez, Le Mans et Mugello, et il n’est revenu à la course que sur le Circuit de Barcelona-Catalunya. Là, il a marqué des points pour la première fois depuis l’accident d’entraînement à Portimão à la 14e place.

Jorge Martin

Tardozzi : “Jorge Martin a déjà prouvé à quel point il est rapide”

Au Sachsenring, il a franchi la ligne d’arrivée à la douzième place après avoir été dans les dix premiers jusqu’à la mi-course. A Assen aussi, il a pu rouler dans le top 12 au début. Mais finalement, il a garé sa Desmosedici dans les stands après 14 tours de course. Par la suite, il a dit que son bras s’était engourdi. « C’était un risque pour moi et mes adversaires » avait-il alors avoué.

La passe est donc difficile pour Jorge Martin, et c’est dans ces moments qu’il est important que l’entreprise soit derrière son pilote. Et elle l’est, ainsi que le déclare Davide Tardozzi : « nous sommes sûrs que Jorge est l’un des plus grands talents que vous pouvez trouver dans le paddock » affirme le directeur d’équipe. « C’est pourquoi nous avons tout fait pour l’avoir sur une Ducati. Il a encore besoin d’un peu d’expérience avec la moto, mais il a déjà prouvé à quel point il est rapide. Je pense qu’il peut à nouveau être aux avant-postes avant la fin de la saison ». Des mots qui iront droit au cœur du rookie de 23 ans.

jorge martin, motogp

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing