Danilo Petrucci n’a plus qu’une demi-saison pour jouer les dernières cartes qui lui permettraient d’entretenir le vague espoir de poursuivre sa carrière en MotoGP. Chez KTM, on lui donnera les moyens de s’exprimer afin d’inverser une tendance qui lui est, il faut bien le dire, défavorable. Le respect existe et il est affiché entre le pilote et la marque. Lorsque les premières questions sur un destin incertain en Grand Prix ont commencé à être posé à Petrux, ce dernier s’est d’abord amusé en répondant qu’il resterait bien chez KTM mais pour faire le Dakar. Depuis, le temps a passé et la bravade semble tourner au projet…

Danilo Petrucci est le premier à reconnaître que ses débuts sur la KTM sont tout sauf convaincants. Il regrette aussi que sa haute stature comme sa corpulence influencent défavorablement le comportement d’une RC16 qui en pince plus pour les tailles de jockey. Ce à quoi il fallait s’attendre avec un pilote-test attentivement écouté du nom de Dani Pedrosa

Tout cela est connu, et augure mal de l’issue. Mais si Petrucci n’a pas un physique facile pour le MotoGP, il a ce qu’il faut pour affronter un Rallye-Raid… Une piste qui serait à suivre et un cap qui semble être pris au sérieux. A Assen, l’Italien avait déclaré : « s’il y a une possibilité, je serai le premier à vouloir rester en MotoGP ». Puis il a ajouté : « je pense de plus en plus au tout-terrain car c’est là que j’ai commencé ».

Il rappelle ainsi : « jusqu’à 15 ans, j’ai pratiqué le motocross et j’ai souvent dit que mon rêve était de courir sur le Dakar, dans le raid. Je suis assez vieux pour le MotoGP, mais assez jeune pour Dakar. Il est peut-être temps de le faire. Je ne suis jamais aussi heureux que lorsque je monte sur une moto. C’est ma plus grande passion ».

Petrucci

Beirer : “Petrucci est une bonne personne, nous l’aimons beaucoup, nous aimons travailler avec lui”

Au reçu de ces propos, Pit Beirer, directeur général de KTM Motorsport, a déclaré qu’il était tout à fait prêt à offrir une moto à Petrucci sur le Dakar. Il dit ainsi sur Motorsport.com : « tout d’abord, je veux dire que nous avons encore du travail à faire dans ce paddock, ce n’est pas fini. Nous ne clôturons pas cette étape sans avoir triomphé ensemble ».

« C’est un grand objectif sur le plan personnel. C’est une bonne personne, nous l’aimons beaucoup, nous aimons travailler avec lui. Nous aimons son père car nous le connaissons depuis de nombreuses années, depuis qu’il a travaillé chez KTM. Donc s’il veut faire un raid, on le fera sûrement ensemble » termine le même Beirer qui rappelle ainsi les liens plus profonds qu’on ne le croit entre Petrux et la firme de Mattighofen.

Qu’un ancien pilote de MotoGP se retrouve au départ du Dakar serait une grande première dans l’histoire de la compétition moto. Ce serait bien plus original que de faire du WSBK, milieu d’où il est aussi issu et qui lui aurait fait des propositions. Mais l’actuel pilote Tech3 a aussi déclaré que cette option ne l’intéressait pas.



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP