Les choses se précisent déjà pour la nouvelle aventure entre Viñales et Aprilia qui n’attendra définitivement pas 2022 pour commencer. Ce ne sera sans doute pas pour Silverstone, le week-end prochain. Ce qui ferait trop tôt et tombe finalement mal dans un planning qui se met en place et qui devrait occuper l’Espagnol avec la firme italienne jusqu’à la fin de la saison…

Maverick Viñales est à un tournant de sa carrière au vu de la manière dont sa période Yamaha s’est terminée et au vu de la moto qu’il va retrouver. En effet, son humeur face à ce nouveau défi sera scrutée, comme son implication qui sera mise au défi de s’adapter, pour la première fois, à un moteur V4. Il n’a en effet connu jusque-là que des quatre cylindres en ligne.

En plus de ceci, la RS-GP, si prometteuse soit-elle, a un déficit reconnu en accélération et en adhérence, pour être totalement à la hauteur de la concurrence. Il va donc falloir travailler dur sur la version 2022. Justement, l’Espagnol va pouvoir faire des tours jusqu’à épuisement. On rappellera en effet que le constructeur de Noale bénéficie encore des points de concession au règlement…

Une conjoncture qui lui permet de faire des tests autant de fois qu’il le veut et qui lui offre l’opportunité de six wildcards. Nanti de ces éléments, GPOne a fait ce calendrier : le premier test privé de Maverick avec sa RS-GP est attendu pour les 31 août et 1er septembre sur le circuit choisi sera Misano. Deux jours au cours desquels le pilote catalan aura l’occasion de se faire la main.

Viñales

Viñales et Aprilia peuvent finir la saison

Ce premier test à Misano sera le signal de départ d’un programme d’essais ambitieux qui permettra également à Aprilia de déployer jusqu’à un maximum de six wildcards avec Maverick dans les sept prochains rendez-vous que le calendrier MotoGP a devant lui.

Maverick Viñales pourrait donc participer à toutes les courses qui restent jusqu’à Valence s’il décide de faire l’impasse sur l’épreuve de Silverstone qui se déroulera dans seulement sept jours et pour laquelle il n’a pas le temps de se préparer.

Sur le papier, six week-ends de compétition et plusieurs journées d’essais privés répartis à travers l’Europe pourraient être la pré-saison dont Maverick Viñales a besoin pour atteindre la première course Losail en 2022 avec une réelle chance d’être avec les meilleurs, si Aprilia fait sa part de travail sur la RS-GP.

Vinales



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini