Johann Zarco a regardé d’assez loin le grand doublé des Ducati rouges à l’arrivée du Grand Prix d’Espagne à Jerez. En effet, avec la même moto, mais sur un ton blanc Pramac, le Français a terminé huitième à sept secondes des deux autres GP21. Il ne s’en offusque guère et trouve même matière à satisfaction. Il faut en déceler les raisons dans l’abandon du Portugal. Il n’était en effet pas question de repartir à la faute. Car le tricolore pense au championnat…

Ce championnat, au vu des rebondissements de cette saison et de la bataille de chiffonniers promise à chaque course se jouera encore sur la régularité. Johann Zarco l’avait prédit dès l’intersaison sur la base du déroulé de la précédente campagne. Hélas, le tricolore qui a mené le classement général après les deux premiers rendez-vous du calendrier, a dû laisser la main en même temps qu’il laissait sa Ducati dans le bac à gravier de Portimao. Un joker a été joué. Et à Jerez, il n’était pas question de risquer le tout pour le tout, sous peine de perdre le contact au classement général.

Une stratégie qui ressort de son bilan : « je dirais que je suis content des huit points que j’ai marqués. Les positions que j’ai perdues en début de course m’ont coûté cher. Après la chute de Portimão, cependant, il était important pour moi de rester placé au championnat. C’était l’objectif principal », a souligné le désormais cinquième du classement général provisoire.

« Je savais que la Ducati pouvait être rapide ici à Jerez et qu’elle avait un bon potentiel sur cette piste. J’aurais pu l’utiliser aussi, mais pas à chaque tour. La course a été plutôt bonne, j’ai roulé à un bon rythme ». Commentant la double victoire de ses collègues de la marque, le Français de 30 ans a déclaré : « je suis heureux de voir deux Ducati devant. Cela confirme que le potentiel est énorme. Si je peux tout faire dans le bon sens, je serai encore plus compétitif. Nous avons eu quelques problèmes, mais nous avons quand même réussi à être rapides tout le week-end. Mais nous avons tourné autour d’une très bonne opportunité que nous avons manquée ».

Objectif Le Mans pour Zarco

Il ajoute : « c’est bien que nous ayons le test ce lundi. Ensuite, nous nous préparerons au mieux pour Le Mans, une autre piste qui, je pense, va m’aider », a-t-il déclaré, en prévision de son Grand Prix à domicile le 16 mai. « Tout ce que nous avons appris de ce week-end sera également utile ».

Quel est le programme du premier test de l’année ce lundi ? « Nous devons travailler davantage sur les éléments de suspension, car je suis assez sensible aux réglages. Avec plus de temps et plus de tours, nous essaierons plus de choses qui peuvent m’ouvrir une nouvelle porte. Ce sera principalement à ce sujet. Cela peut ne pas sembler beaucoup, mais nous sommes déjà compétitifs, nous n’avons pas besoin d’une révolution, juste quelque chose pour donner une meilleure sensation au pilote », termine le pilote Pramac-Ducati.

MotoGP Espagne J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing