Fabio Quartararo est celui que l’on attend en MotoGP en cette saison 2020 qui sera si particulière. Et pour cause : il a tellement bien fait lors de sa première année dans la catégorie en 2019 qu’il ne lui reste plus qu’à remporter une victoire et s’affirmer comme un candidat au titre sur la longueur d’une campagne. Ceci avant de rejoindre le team officielle Yamaha en 2021. De quoi avoir la pression ? Le Français explique qu’il y a la bonne et la mauvaise pression. Et il est content que cette dernière ne soit plus son quotidien…

Fabio Quartararo vivra cette année sa dernière saison avec un team Petronas qui lui a donné sa chance. Il a su la saisir, et il aimerait bien le récompenser, avant de succéder chez Yamaha à un Valentino Rossi qui le remplacera dans l’équipe malaisienne. Du moins est-ce le scénario attendu, si ce n’est espéré. Pour le convaincre, celui qu’on surnomme El Diablo lui dépeint ce qui pourrait l’attendre : « je lui dirais que c’est une famille. Quand je travaille, je suis concentré, mais après j’aime plaisanter. Ce mélange de professionnalisme et de bonnes vibrations est ce qui définit notre équipe. Je ne sais pas comment tu travailles dans une équipe officielle, mais je doute que ce soit mieux que dans la nôtre ».

Sur ce côté proximité, il relate l’idée d’amener sa propre équipe dans un nouvel environnement : « mon équipe est une famille et ce que j’ai trouvé ici est important. Nous n’avons toujours pas parlé des gars qui viendront avec moi. J’espère les emmener avec moi et qu’ils seront toujours avec moi ». Un désir qui est aussi celui du Doctor avec les siens !

“Je n’ai pas d’objectifs en 2020”

Sinon, pour cette bataille qui s’annonce, il commente : « la pression que je ressentais le plus était celle de ne pas avoir de contrat pour l’année prochaine. Mais comme j’ai déjà tout clair, je peux me concentrer à 100% sur ce que je fais. Il y a un type de bonne pression et une mauvaise pression et j’ai actuellement la bonne. A Jerez, il y aura des problèmes avec les pneus car la course était prévue pour mai et nous allons courir en juillet ».

Fabio Quartararo termine : « je n’ai pas d’objectif clair pour 2020. Je veux essayer de me battre pour la victoire et pour le podium et au cas où je ne pourrais pas, toujours rester dans le top 5. L’an dernier, je n’avais pas la fourche en carbone et mon moteur avaient 500 tr / min de moins. Mon objectif était de prouver que je pouvais rester devant les pilotes officiels ». C’est déjà une piste sur ce que nous prépare le rookie 2019, cinquième du dernier championnat avec six podiums et sept pole-positions.



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team